skip to Main Content
Sublimes Photos Orques Blanches Au Japon !

Sublimes photos orques blanches au Japon !

Toutes les photos de cet article, y compris la photo de couverture, sont signées © Rina Nagashima pour Magnus News.

Les photos d’orques blanches sont rares, même si quelques célébrités comme Tl’uk ou Frosty sont déjà bien connues dans le monde des épaulards. En revanche, la rencontre qui eut lieu le 24 juillet 2021 dans les eaux japonaises demeure exceptionnelle, car ce sont 2 orques blanches qui sont apparues au sein d’un même pod !

Pod orque blanche

Profil orque blanche

Les photos orques entre Hokkaidō et Kounachir

Les observateurs qui ont eu la chance de rencontrer et photographier les deux orques blanches croisaient dans les eaux japonaises, au sud-est de la grande île de Hokkaidō et à l’ouest de la plus petite île Kounachir. Celle-ci appartient à la Russie et fait partie des Kouriles méridionales, un archipel de l’océan Pacifique, situé entre l’extrémité nord du Japon et la pointe sud de la péninsule du Kamtchatka.

Cette partie du monde fait partie du parc national de Shiretoko, dans la péninsule de Shiretoko, qui fusionne dans la mer d’Okhotsk de Russie.

Carte photos orques Japon

Des photos d’orques déjà connues

L’une des deux orques blanches, la plus âgée, avait été aperçue pour la première fois il y a deux ans, tandis que l’autre, plus jeune, n’avait jamais été observée auparavant.

Mai, une employée de la société Gojiraiwa-Kanko qui organisait l’excursion, a déclaré que l’orque blanche la plus âgée avait la peau légèrement plus foncée, tandis que la plus jeune présentait des marques de griffures clairement visibles sur le dos.

L’observatrice a déclaré que l’orque la plus âgée avait été aperçue pour la première fois il y a environ deux ans, mais que c’était la première fois qu’elle voyait la plus jeune, ainsi que la première fois qu’elle voyait deux orque blanches au sein d’un même pod.

À en juger par la forme des nageoires dorsales, on peut supposer que l’orque la plus âgée est un mâle et la plus jeune une femelle.

Photo orque blanche

La vidéo des orques blanches du Japon

Des orques atteintes de leucisme et non d’albinisme

Ces deux orques blanches ne sont pas albinos, mais atteintes de leucisme. Elles produisent un minimum de mélanine et possèdent donc toujours des pigments cutanés qui laissent deviner leurs taches normalement noires. Par ailleurs, elles n’ont pas les yeux rouges distinctifs des animaux albinos.

La mélanine désigne les nombreux pigments biologiques foncés qui sont normalement responsables de la coloration de l’épiderme dans le règne animal et donc chez les orques.

Photo orque blanche Japon

Des cicatrices très visibles sur les photos orques blanches

La plus jeune des deux orques est couverte de cicatrices très visibles sur tout le dos. L’autre en porte également, mais elles sont moins nombreuses.

Il est impossible de connaître l’origine de ces cicatrices. Leur coloration indique seulement que les tissus cicatriciels ont guéri en prenant une teinte plus sombre que la peau blanche environnante.

Peut-être que beaucoup d’orques « normales » possèdent autant de cicatrices sur le dos, mais elles ne sont pas visibles, à cause de la coloration noire…

Orque blanche Japon

Pod orques blanches Japon

2 orques blanches

Japon orque blanche

Orque blanche

Orque blanche au Japon

Orque blanche gros plan

Pod orque blanche Japon

Espérons revoir bientôt de nombreuses photos orques blanches croisant paisiblement au sein de leur pod !

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top