skip to Main Content
Requin Longimane, Tout Savoir Sur Carcharhinus Longimanus

Requin longimane, tout savoir sur Carcharhinus longimanus

Le requin longimane — Carcharhinus longimanus — est facilement reconnaissable à ses longues nageoires pectorales en forme de pagaie à bouts blancs et à sa première nageoire dorsale arrondie, elle aussi présentant une extrémité blanche. Solitaire et se déplaçant lentement, il évolue le plus souvent dans les couches supérieures des zones d’eau profonde. Ce magnifique chasseur opportuniste n’est pas des plus aimables à l’égard de l’homme, mais il mérite toute notre attention, car il est considéré comme vulnérable.

Longimane - Carcharhinus longimanus 19

La carte d’identité du requin longimane / Carcharhinus longimanus

Requin longimane/Carcharhinus longimanus (Poey, 1861)
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchement  Vertebrata
ClasseChondrichthyes
Sous-classeElasmobranchii
Super-ordreEuselachii
OrdreCarcharhiniformes
FamilleCarcharhinidae
GenreCarcharhinus
Statut de conservation UICN
VU = Vulnérable

       

Longimane - Carcharhinus longimanus 2

Nota bene : le requin longimane — ou longimanus — est appelé « oceanic whitetip shark » par les Anglo-Saxons. Il ne doit pas être confondu avec le « whitetip reef shark » qui est le requin à pointes blanches, également nommé requin corail. Le requin longimane affiche également des pointes blanches au bout de ses nageoires, mais la comparaison physique s’arrête là.

Présentation du requin longimane

Aire de répartition du requin longimane

Aire de répartition du requin longimane

La répartition géographique du requin longimane

Le requin longimane est très largement réparti dans les océans. Il croise dans les eaux tropicales et subtropicales épipélagiques du monde entier, entre 30°N et 35°S de latitude. La zone épipélagique de l’océan — ou couche photique ou zone euphotique — constitue la zone aquatique d’un océan exposée à une lumière suffisante pour que la photosynthèse s’y produise. Sa profondeur est déterminée par la turbidité de l’eau et la latitude du lieu.

Longimane - Carcharhinus longimanus 21

L’aire de répartition de longimanus s’étend du Maine, aux États-Unis, au sud de l’Argentine dans l’océan Atlantique occidental, ainsi que du Portugal à l’Afrique du Sud et à la Méditerranée dans l’Atlantique oriental.

Longimane - Carcharhinus longimanus 4

Dans l’Indo-Pacifique, le requin longimane se trouve de la mer Rouge et de l’Afrique de l’Est à l’Asie du Sud-Est, en passant par le Pacifique central (Hawaï, Samoa, Tahiti et les îles Tuamoto) et le Pacifique oriental. Là, il circule depuis le sud de la Californie, aux États-Unis, jusqu’au Pérou et aux Galápagos.

Longimane - Carcharhinus longimanus 9

L’habitat du requin longimane

Le requin longimane est une espèce pélagique que l’on trouve généralement au large, en pleine mer, sur le plateau continental extérieur ou autour des îles océaniques dans les zones d’eau profonde. Bien qu’il puisse effectuer des plongées profondes et qu’il ait été enregistré à plus de 1 000 mètres de profondeur, il vit généralement dans la partie supérieure de la colonne d’eau, entre la surface et 200 mètres de profondeur. Il montre une préférence marquée pour la couche mixte de surface dans les eaux chaudes de plus de 20 °C, ce qui le classe dans la catégorie des requins de surface.

Longimane - Carcharhinus longimanus 7

 Longimanus peut néanmoins croiser dans des eaux moins profondes près de la terre, généralement près des îles océaniques.

Dans tous les cas, l’abondance de ce requin augmente avec la distance de la terre.

Longimane - Carcharhinus longimanus 5

L’aire de répartition de longimanus comprend des eaux dont la température oscille entre 18 et 28 °C. Alors qu’il fut autrefois considéré comme l’un des trois requins océaniques les plus abondants, avec le requin bleu (Prionace glauca) et le requin soyeux (Carcharhinus falciformis), il n’est plus signalé qu’occasionnellement.

Longimane - Carcharhinus longimanus 10

Les habitudes de vie de longimanus

Le requin longimane est principalement solitaire, mais forme également des agrégations au cours desquelles il peut se livrer à des frénésies alimentaires lorsqu’une source abondante de nourriture est présente.

Longimane - Carcharhinus longimanus 3

Longimanus est un nageur lent montrant une activité équivalente pendant les heures de jour et de nuit. Les rémoras, les dorades (ou coryphènes), ainsi que les poissons-pilotes l’accompagnent souvent. Il a également été observé nageant en association avec des globicéphales, notamment dans les eaux hawaïennes, ou des cachalots à Maurice. Il est probable que la raison de ce comportement soit liée à la nourriture. Les globicéphales et les cachalots sont efficaces pour débusquer les calamars dont se nourrit également longimanus.

Longimane - Carcharhinus longimanus 1

Le requin longimane fait partie des espèces de squales devant conserver un mouvement permanent pour faire circuler l’eau dans ses branchies, afin d’en extraire l’oxygène indispensable à son organisme.

Longimane - Carcharhinus longimanus 6

Description physique du requin longimane

Le requin longimane est facilement identifiable. Ses nageoires — dorsale, caudale et pectorales — semblent toutes trop grandes par rapport à son corps, bien que celui-ci soit trapu. Elles présentent aussi la particularité d’être blanches à leur extrémité (d’où le nom d’oceanic whitetip shark, « tip » signifiant ici l’extrémité). La transition de la coloration entre le corps et le bout des nageoires n’est pas franche, mais passe par des marbrures.

Sa première nageoire dorsale est large et haute, arrondie au bout. Elle ne présente pas le profil caractéristique pointu ou en forme de faucille que l’on retrouve chez nombre de requins. Elle prend naissance juste devant l’extrémité arrière des nageoires pectorales. La deuxième nageoire dorsale – beaucoup plus petite – naît au-dessus ou légèrement devant l’origine de la nageoire anale.

Les nageoires pectorales apparaissent longues et larges, en forme de pagaie. Sa nageoire caudale s’avère aussi imposante, avec un lobe supérieur bien plus développé que le lobe inférieur.

La tête du requin longimane comprend un nez court et arrondi, avec de grands yeux ronds.

Longimane - Carcharhinus longimanus 11

Les marques distinctives de la robe du requin longimane

Le corps du requin longimane est de couleur gris bronze à brun sur la partie dorsale, variant selon l’emplacement géographique. Le dessous du corps est blanc.

Les marques blanches des nageoires de longimanus sont parfois accompagnées de marques noires chez les jeunes individus. Une marque sombre en forme de selle peut également être présente entre la première et la deuxième nageoire dorsale.

Dentition du requin longimane

Dentition de longimanus :
A : dents supérieures et inférieures, côté gauche.
B : sixième dent supérieure.
C : deuxième dent inférieure.
D : huitième dent inférieure.
Image reproduite avec l’aimable autorisation de Bigelow et Schroeder (1948), FNWA.

La dentition de longimanus

La mâchoire supérieure contient des dents larges, triangulaires et dentelées, tandis que les dents de la mâchoire inférieure apparaissent plus pointues et ne sont dentelées que près de l’extrémité. Ces dents, implantées dans des mâchoires puissantes, sont efficaces pour retenir et déchirer les proies.

Mâchoire supérieure du requin longimane

Mâchoire supérieure du requin longimane

La disposition des dents est de 14 ou 15 de chaque côté de la symphyse de la mâchoire supérieure et de 13 à 15 dents de chaque côté de la symphyse de la mâchoire inférieure.

Mâchoire inférieure du requin longimane

Mâchoire inférieure du requin longimane

Les denticules dermiques

Les denticules dermiques du requin longimane sont presque plats, ce qui donne une peau lisse au toucher. Les denticules ne se chevauchent que légèrement, laissant une partie de la peau exposée. Les denticules sont généralement composés de 5, mais parfois de 6 ou 7 crêtes, et sont plus larges que longs.

Longimane - Carcharhinus longimanus 12

L’alimentation du requin longimane

Le requin longimane est considéré comme un prédateur supérieur, au sommet de la chaîne alimentaire. Il se nourrit de poissons osseux, dont les lanciers long-nez, rascasses, barracudas, carangues, dorades coryphènes, marlins, thons et maquereaux. Ses autres proies sont les raies, tortues de mer, oiseaux de mer, gastéropodes, calamars, crustacés et charognes (cétacés morts principalement).

Longimanus rôde souvent dans l’entourage de grands prédateurs dont il peut espérer quelques restes. C’est le cas à Maurice lorsqu’il grappille les morceaux de calamars régurgités par les cachalots, ou à Hawaï aux côtés des globicéphales.

En résumé, longimanus est un opportuniste hors pair qui trouve à peu près tout à son goût.

Longimane - Carcharhinus longimanus 13

Taille, âge et croissance du requin longimane

Le requin longimane atteint une taille allant jusqu’à 4 mètres de long. Toutefois, la moyenne des individus avoisine 2,5 à 3 mètres de long.

Le poids d’un adulte atteint environ 160 kilos.

On estime la longévité moyenne du requin longimane à 25 ans, mais on pense que certains individus peuvent vivre beaucoup plus longtemps, jusqu’à 35 ans environ.

Longimane - Carcharhinus longimanus 14

La reproduction du requin longimane

D’après les observations des scientifiques qui le suivent de près, longimanus s’accouple durant les premiers mois de l’été dans le nord-ouest de l’océan Atlantique et le sud-ouest de l’océan Indien.

Il est vivipare, ce qui implique que les œufs se développent complètement à l’intérieur de l’utérus maternel et que la femelle donne naissance à des jeunes complètement constitués. Les embryons sont nourris par un sac vitellin placentaire, attaché à la paroi utérine par des cordons ombilicaux.

Les mâles et les femelles atteignent la maturité sexuelle vers l’âge de 4 à 5 ans, alors que leur taille oscille entre 1,7 et 1,9 mètre de longueur. On pense que le cycle de reproduction est bisannuel, les requins donnant naissance une année sur deux à des portées allant de 1 à 15 petits (avec une moyenne de 6 individus). Chaque bébé longimane mesure entre 60 et 65 centimètres de long à la naissance, après une période de gestation de 10 à 12 mois. Il existe une corrélation probable entre la taille de la femelle et le nombre de petits par portée, les requins les plus grands produisant davantage de descendants.

Longimane - Carcharhinus longimanus 15

L’homme est plus dangereux pour longimanus que le contraire !

Le requin longimane adulte ne semble pas connaître de prédateur. En revanche, les bébés et les juvéniles peuvent craindre les grands requins. Son prédateur le plus redoutable est l’homme, ce qui lui vaut d’être placé sur la liste rouge de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) comme VU, soit Vulnérable. L’UICN est une union mondiale d’États, d’agences gouvernementales et d’organisations non gouvernementales qui, dans le cadre d’un partenariat, évalue l’état de conservation des espèces.

Le requin longimane a subi un fort déclin par rapport à ses niveaux historiques. Il était autrefois largement répandu et très abondant dans tous les océans du monde. Ses effectifs ont décliné de façon précipitée au cours des 30 dernières années, en raison des prises accidentelles dans les pêcheries de thon et du ciblage direct pour ses nageoires, très prisées dans le commerce des ailerons en Asie.

Longimane - Carcharhinus longimanus 22

Les déclins documentés ont été particulièrement importants dans l’Atlantique Nord-Ouest et l’Atlantique Centre-Ouest. On estime que sa population a diminué d’environ 80 à 95 % dans l’océan Pacifique depuis le milieu des années 1990. Des déclins substantiels ont également été estimés dans l’océan Atlantique, notamment un déclin de 88 % dans le golfe du Mexique, dû à la pêche commerciale. À l’échelle mondiale, les données disponibles sont moins nombreuses, mais il est probable que des pressions similaires s’exercent sur cette espèce dans tous les océans.

Les pêcheurs de requins utilisent des palangres et des filets dérivants installés en pleine mer pour capturer des requins longimanes. La viande est commercialisée fraîche, congelée, fumée et séchée-salée pour la consommation humaine, tandis que la peau est utilisée pour le cuir, les ailerons pour la soupe aux ailerons de requin et l’huile de foie pour les vitamines. La viande est également transformée en farine de poisson. Les pêcheurs de thon n’apprécient pas les requins longimanes, car ils suivent fréquemment les thoniers et endommagent ou consomment les prises.

Des réglementations sont progressivement mises en place pour interdire la pêche du requin longimane. Toutefois, elles ne concernent pas encore tous les océans et elles ne sont pas toujours respectées.

Étant donné les caractéristiques de son cycle de vie, en particulier son âge de maturité tardif et son faible taux de reproduction, le requin longimane s’avère intrinsèquement vulnérable. La probabilité de restauration des niveaux de sa population demeure faible, voire improbable, si des mesures drastiques ne sont pas rapidement imposées à l’échelle mondiale.

Longimane - Carcharhinus longimanus 20

Logo Shark Mission FranceCréée en 2013, l’association Shark Mission France sensibilise le public sur la condition des requins dans le monde. Elle milite notamment contre la pêche qui massacre les requins pour commercialiser leurs ailerons. Je vous invite à vous rendre sur le site Internet de Shark Mission France pour vous informer et éventuellement vous impliquer aux côtés des bénévoles de l’association.

Longimane - Carcharhinus longimanus 16

Pas de captivité pour longimanus !

Fort heureusement pour lui, longimanus ne s’acclimate pas à la captivité. Privé de son espace vital, il dépérit, ce qui dissuade les parcs aquatiques et autres aquariums de le capturer pour l’exhiber en public ou prétexter des recherches scientifiques.

Longimane - Carcharhinus longimanus 17

Évitez de provoquer longimanus…

Si vous recherchez des vidéos du requin longimane sur Internet, vous tomberez inévitablement sur des attaques en direction des plongeurs. Cependant, si vous y regardez de plus près, les plongeurs sont souvent nombreux et ont tendance à harceler le requin, plutôt que de s’en éloigner.

Si d’aventure vous croisiez un requin longimane, il ne fondra pas directement sur vous pour vous dévorer, mais risque de vous montrer de façon très expressive l’intérêt qu’il vous porte. Rappelez-vous que vous êtes chez lui et regagnez votre bateau ou la rive pour éviter toute confrontation qui ne tournerait certainement pas à votre avantage !

Longimane - Carcharhinus longimanus 20

Bien qu’on le trouve principalement au large, longimanus est en effet considéré comme potentiellement dangereux pour les humains. En opportuniste de première classe, c’est souvent la première espèce observée dans les eaux entourant les catastrophes en milieu océanique.

Lors des rencontres avec les humains, le requin longimane montre peu d’appréhension. Il a tendance à devenir assez insistant, en tournant autour des plongeurs. En raison du comportement alimentaire opportuniste de ce requin, de sa taille et de son imprévisibilité, cette espèce doit être traitée avec une extrême prudence.

Longimane - Carcharhinus longimanus 18

La terreur des soldats pendant la Deuxième Guerre mondiale

Longimanus est accusé d’être impliqué dans les morsures de requin entourant le naufrage de l’USS Indianapolis, également connu comme la « pire attaque de requin de l’histoire ».

Après le torpillage de l’USS Indianapolis le 30 juillet 1945 et selon les récits des survivants publiés dans plusieurs livres, des centaines de membres de l’équipage de l’Indianapolis auraient été tués par des requins avant qu’un avion ne les repère le cinquième jour après le naufrage. On pense que les requins longimanes furent responsables de la plupart, sinon de la totalité, de ces attaques.

Toujours pendant la Deuxième Guerre mondiale, le RMS Nova Scotia — un navire à vapeur transportant environ 1 000 personnes près de l’Afrique du Sud — fut coulé par un sous-marin allemand. Seules 192 d’entre elles survécurent. Les témoins oculaires décrivirent une frénésie alimentaire de squales présentant les caractéristiques du requin longimane.

Longimane - Carcharhinus longimanus 23

Si longimanus n’est pas le plus aimable des requins à notre égard, il n’en demeure pas moins un magnifique animal qu’il convient de respecter et dont il faut protéger l’habitat. Souhaitons que les mesures de préservation de l’espèce fassent effet et que ses populations autour du monde puissent se reconstituer et assurer la pérennité de l’espèce !

Longimane - Carcharhinus longimanus 8

Longimanus au milieu des plongeurs

Découvrez un autre squale particulièrement craquant : Requin pyjama, tout savoir sur Poroderma africanum.

Newsletter Animaux Marins

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back To Top