skip to Main Content
Les Petits Secrets De La Reproduction Baleine à Bosse

Les petits secrets de la reproduction baleine à bosse

Comment les baleines s’accouplent-elles ? Le problème des animaux marins est le manque d’éléments solides pour s’allonger ou s’appuyer, c’est pourquoi l’accouplement dans l’eau présente bien des difficultés ! Ajoutez à cela que les baleines doivent remonter régulièrement à la surface pour respirer. Pourtant, les rituels bien établis permettent à l’espèce de prospérer dans tous les océans du monde.

Reproduction baleine à bosse 7

Les différentes populations de baleine à bosse

Il existe une quinzaine de populations reconnues de baleines à bosse dans le monde, mais elles sont toujours classées comme une seule espèce. Des études génétiques récentes prouvent que plusieurs de ces populations sont génétiquement distinctes et devraient être classées comme sous-espèces.

Par ailleurs, les populations de l’hémisphère nord et de l’hémisphère sud ne se rencontrent jamais. Elles sont isolées géographiquement et ne peuvent donc pas se croiser. Elles devraient donc être classées comme des espèces différentes, mais des travaux supplémentaires sont nécessaires pour le confirmer.

Reproduction baleine à bosse 6

L’âge de maturité et la grossesse de la baleine à bosse

La baleine à bosse devient active sur le plan reproductif entre 8 et 10 ans. Sa période de gestation dure de 11 à 12 mois. Elle donne naissance à un seul baleineau mesurant environ 4 mètres de long et pesant approximativement 700 kilos.

Le baleineau tète le lait de sa mère pendant 6 à 12 mois et sera sevré à l’âge de 2 à 3 ans. La baleine à bosse est l’une des espèces de baleines dont la croissance est la plus rapide : le baleineau peut atteindre 8 à 10 mètres au cours de sa première année.

Reproduction baleine à bosse 5

La plupart des femelles ont un nouveau baleineau tous les 2 ou 3 ans. On estime qu’environ 8 % des femelles donnent naissance à un nouveau baleineau plusieurs années de suite.

Exception confirmant la règle, une femelle baleine à bosse a été répertoriée comme ayant mis bas 4 années de suite. Ceci indique notamment qu’elle disposait de suffisamment de nourriture pour qu’elle, le baleineau et le fœtus puissent survivre.

La durée de vie maximale des baleines à bosse est inconnue, mais on pense qu’elles peuvent vivre jusqu’à 80 ans ou plus. Contrairement à l’orque qui fait figure d’exception, la baleine à bosse – comme la très grande majorité des animaux marins – ne connaît pas de période de ménopause à la fin de sa vie.

Reproduction baleine à bosse 8

La migration avant l’accouplement

Les baleines à bosse migrent pour la saison de reproduction et de mise bas, effectuant un incroyable voyage de plus de 8 000 kilomètres pour certaines. La jubarte du Pacifique Nord, par exemple, passe ses étés dans les eaux du nord de la Californie, du nord du Japon et de la mer de Béring. Pour la saison des amours, elle descend vers quatre zones de reproduction différentes : Hawaï, les îles au sud du Japon, le Mexique et l’Amérique centrale.

Les baleines à bosse voyagent en groupes, certaines en petites bandes de 2 ou 3 individus, d’autres en communautés beaucoup plus importantes. Certaines jubartes préfèrent voyager seules.

Au large des côtes d’Hawaï, un groupe de 5 000 baleines à bosse au moins se rassemble chaque année entre décembre et mai, où elles forment des groupes de compétition pour s’accoupler.

Reproduction baleine à bosse 9

La constitution des réserves avant de migrer

La baleine à bosse engrange un maximum de nourriture sur son aire d’alimentation avant de migrer. Pendant son long voyage, puis son séjour dans les eaux plus chaudes, elle n’aura guère l’occasion de se nourrir. Elle accumule donc de la graisse, en prévision du jeûne, afin de puiser dans ses réserves pendant les mois qui suivent.

Reproduction baleine à bosse 10

Qu’est-ce qu’un groupe de compétition (competition pod) de mâles ?

Pendant la saison de reproduction, les baleines à bosse mâles peuvent devenir belliqueuses et se disputer les femelles en chantant ou en se battant physiquement. Une fois arrivées dans les zones de reproduction, les baleines forment des groupes de compétition (en anglais des « competition pods »). Une baleine femelle est généralement escortée par un mâle, tandis qu’un groupe de mâles les suit. Ils tentent d’écarter le prétendant le plus proche de la femelle pour gagner le droit de s’accoupler.

Un groupe de compétition peut compter une poignée de baleines ou un groupe plus important de 12 à 15 individus. Les baleines se frappent la tête, la queue et les nageoires pour attirer l’attention de la femelle. La femelle peut également se lancer dans un jeu de poursuite à grande vitesse et les mâles la suivront. Certaines baleines peuvent abandonner et s’éloigner du groupe de compétition.

Reproduction baleine à bosse 2

Finalement, un mâle emporte le droit de s’accoupler. La femelle et le mâle peuvent alors plonger de concert pour les ébats sexuels. Pour des questions d’hydrodynamisme, ainsi que pour leur conservation au chaud, les organes reproducteurs du mâle sont logés à l’intérieur de son corps.

Il les sort alors que cette occasion provoque une érection qui lui permet de pénétrer la baleine et déposer son sperme, comme n’importe quel mammifère, pour féconder un ovule. La femelle porte un bébé baleine unique pendant près d’une année complète, la gestation durant entre 11 mois et 12 mois.

Les baleines ne sont pas monogames. Ainsi, les mâles et les femelles ne forment pas de liens étroits après l’accouplement. La femelle peut s’accoupler avec plusieurs mâles au cours d’une même saison afin d’augmenter ses chances de produire une progéniture.

Reproduction baleine à bosse 12

Aucun affrontement violent durant la reproduction de la baleine à bosse

Si chacun y va de sa parade nuptiale, à grand renfort de chants, brèches et autres démonstrations physiques, les mâles ne s’affrontent jamais physiquement au point de se blesser.

Contrairement à bien d’autres espèces, marines ou terrestres, il n’existe pas de combat à proprement parler pour gagner les faveurs de la femelle baleine à bosse. Chez la baleine à bec par exemple, les joutes agressives peuvent conduire à des blessures plus ou moins graves, allant jusqu’à des fractures infligées à coups de rostre.

Reproduction baleine à bosse 13

Le chant de reproduction baleine réservé au mâle !

Pendant la saison des amours, les baleines à bosse sont réputées pour vocaliser de longs et mélodieux chants d’amour. Les mâles et les femelles peuvent émettre des sons, mais seuls les mâles chantent des mélodies qui peuvent durer de quelques minutes à plus d’une heure.

Les chants sont constitués de 3 à 9 thèmes qui sont chantés dans un ordre particulier. Chaque thème est composé de phrases répétitives qui durent environ 15 secondes, tandis qu’un chant complet peut durer de 10 à 15 minutes, avant d’être répété des heures durant. Le chant est propre à chaque individu, mais on retrouve le même chant de base chez les mâles qui se reproduisent au même endroit.

Reproduction baleine à bosse 3

Les scientifiques qui ont étudié ces chants ont constaté qu’ils changeaient chaque saison, comme si les baleines composaient de nouveaux chants toute l’année et attendaient avec impatience pour entonner leur nouveau tube !

Comment les baleines femelles pourraient-elles résister à l’attrait d’un tel boys band qui met tout en œuvre pour la séduire…

Reproduction baleine à bosse 14

La naissance du bébé baleine à bosse

Après avoir été fécondée, la baleine à bosse retourne avec ses congénères dans sa zone d’alimentation dans des eaux plus froides. Environ un an plus tard, elle revient dans la région pour donner naissance à son petit. Le fœtus a grandi grâce à l’alimentation riche en nutriments qu’il reçoit par le biais du cordon ombilical.

Le baleineau naît généralement la queue en premier pour éviter qu’il ne se noie, même s’il arrive que certains bébés baleines naissent la tête en premier. Le fait de commencer par la queue leur donne le temps de s’extirper intégralement, avant d’être confrontés à l’environnement liquide.

Reproduction baleine à bosse 1

Dès que le baleineau est sorti du ventre de sa mère, sa mère le pousse délicatement en le portant sur son rostre pour l’amener à la surface et lui faire goûter sa première bouffée d’air.

La vidéo exceptionnelle d’un bébé baleine à bosse filmé au large de Maui quelques minutes après sa naissance montre des nageoires manquant de rigidité, alors que le baleineau nage auprès de sa mère.

Le baleineau reste auprès de sa mère durant environ un an avant de s’en éloigner. Les mères et les baleineaux migrent ensemble, la mère enseignant à son baleineau la route à suivre pour qu’il identifie le chemin au fil des années. Il continuera à l’emprunter à l’âge adulte.

Lorsque les baleines mâles sont un peu plus âgées, elles apprennent la tradition du chant en chantant avec les mâles expérimentés plus âgés.

Superbe vidéo du National Geographic d’un baleineau à bosse

L’allaitement du baleineau

Les glandes mammaires de la baleine femelle produisent un lait sous forme de pâte épaisse qui est excrétée par ses mamelons et traverse l’eau jusqu’à la bouche du baleineau. L’épaisseur et la consistance du lait permettent de minimiser le risque que le lait se dissolve dans l’eau.

La mère continuera à allaiter son baleineau jusqu’à ce qu’il soit capable de chercher de la nourriture et de survivre par lui-même.

Reproduction baleine à bosse 4

Pour connaître la suite de l’histoire et tout savoir sur l’allaitement, consultez l’article Les vidéos époustouflantes de l’allaitement baleine à bosse.

Reproduction baleine à bosse 11

Newsletter Animaux Marins

Cet article comporte 2 commentaires
    1. Et encore, les chercheurs n’en sont qu’aux prémices de leurs découvertes. Hâte de connaître la suite…

Répondre à Violaine Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back To Top