skip to Main Content
Les Vidéos époustouflantes De L’allaitement Baleine à Bosse

Les vidéos époustouflantes de l’allaitement baleine à bosse

Comme les mammifères terrestres, les mammifères marins allaitent leurs petits. C’est un fait connu depuis très longtemps, mais on commence seulement à en savoir un peu plus, grâce aux caméras sous-marines qui servent de témoin. L’allaitement baleine à bosse fait l’objet d’études scientifiques qui nous permettent d’en découvrir davantage peu à peu, mais aussi de nous régaler avec des vidéos époustouflantes !

Baleineau à bosse

En préambule : comment s’appelle le bébé de la baleine ?

Comment s’appelle le bébé de la baleine est une question qui revient régulièrement. On parle le plus souvent de baleineau. Cependant, vous pouvez aussi souvent trouver le terme de « veau ».

En effet, le veau n’est pas seulement le petit de la vache, mais aussi celui de la baleine (à bosse ou tout autre type de baleine) ainsi que de nombreux autres mammifères marins, dont l’orque par exemple, ou le phoque. Le terme de veau est aussi parfois appliqué pour le plus grand des mammifères terrestres, l’éléphant.

Baleineau et sa mère

Comment la baleine s’alimente-elle sous l’eau ?

En raison de l’environnement instable que constitue l’eau, les mammifères marins ont évolué et développé des mécanismes uniques adaptés. Il faut rappeler que la baleine est à l’origine un animal terrestre qui ressemblait à une sorte de chien qui est retourné vivre dans l’eau. Au fil des millénaires, elle s’est transformée et l’allaitement baleine a fait partie du processus.

La baleine possède deux mamelons cachés à l’intérieur des fentes mammaires. Lorsque le baleineau est prêt à se nourrir, il plonge sous la mère et fait pression sur les fentes mammaires. Le mamelon est libéré et la mère fournit le lait au baleineau.

Baleine et baleineau

L’indispensable lait, unique nourriture du baleineau

Lors des premiers mois de sa vie, le baleineau ne se nourrit que de lait. Il a besoin d’une grande quantité d’un lait très riche pour grandir et rester en bonne santé. Dès les premiers jours de sa vie, il doit se constituer une épaisse couche de graisse qui le protège du froid.

Cette couche de lard se développe au fur et à mesure que le baleineau grandit. Sous l’eau, elle constitue un bouclier qui maintient sa température corporelle constante et évite une perte excessive de chaleur. Les baleines à bosse peuplent tous les océans de la planète, même les plus froids. Lorsque l’eau est froide en surface, elle l’est encore davantage en profondeur.

Baleines à bosse

Comment se passe l’allaitement baleine

La baleine possède des glandes mammaires qui produisent du lait pour nourrir son petit. Il s’agit de deux mamelons qui ne sont pas apparents, mais demeurent enfermés dans des replis de peau appelés fentes mammaires. Chaque fois que le bébé baleine veut téter, il plonge sous sa mère et fait pression sur les fentes mammaires.

Le veau saisit un mamelon dans sa bouche, comme le font tous les mammifères, terrestres ou marins, et tète le lait. Cependant, la tétée ne se passe pas tout à fait comme avec les autres animaux. Le bébé baleine n’ayant pas de lèvres, il n’a pas la même prise sur les mamelons, car il ne peut pas vraiment épouser leur forme avec sa bouche pour entamer la succion.

Il semble que le baleineau roule sa langue de façon à former un tube en forme de U. Il la presse ensuite sur le palais pour pouvoir canaliser le lait. La mère baleine qui allaite éjecte alors le lait, grâce à ses glandes mammaires qui possèdent des muscles particuliers qui se contractent et expulsent le lait directement dans la bouche de son baleineau.

Baleine vue aérienne

La fréquence de l’allaitement

La fréquence de l’allaitement fait partie des données encore inconnues et uniquement estimées. D’après les premiers résultats des enquêtes, la baleine allaite entre 15 et 55 secondes, avec une moyenne proche de 30 secondes.

Au cours de sa première année, le baleineau ne peut rester sous l’eau que quelques minutes. Il doit souvent revenir à la surface pour respirer. C’est pourquoi l’allaitement se déroule généralement juste en dessous de la surface.

Bébé baleine

La composition du lait de la baleine à bosse

Le lait de baleine a une consistance très épaisse, il est presque solide. Sa texture est comparable à celle du dentifrice. Cette épaisseur est attribuée à la forte concentration de matières grasses qui peut atteindre jusqu’à 50 %.

Le liquide est également très riche en nutriments essentiels à la croissance du baleineau. Il est constitué de graisses saines qui fournissent de l’énergie au baleineau en pleine croissance. D’autres nutriments contenus dans le lait favorisent le développement des os, renforcent le système immunitaire et assurent le bon fonctionnement du cerveau.

Cette texture pâteuse évite aussi les fuites dans l’océan. Le bébé de la baleine doit s’alimenter dans un univers instable et c’est d’autant plus compliqué lorsque les eaux sont agitées par la météo.

Bébé de la baleine

Combien de temps les baleines allaitent-elles ?

La baleine femelle adulte s’accouple avec plusieurs mâles, afin d’augmenter ses chances de tomber enceinte. Elle met bas tous les deux ou trois ans d’un seul baleineau, ce qui lui laisse le temps de bien s’en occuper et de parfaire sa jeune éducation.

Cependant, l’allaitement baleine se termine bien avant. La baleine à bosse allaite son petit durant 5 à 7 mois, durant lesquels elle se nourrit peu, voire pas du tout. C’est en partie dû au fait qu’elle doit rester près de la surface pour s’occuper de lui, s’assurer qu’il tète, mais qu’il puisse aussi respirer très régulièrement. Elle ne peut pas le laisser seul pendant qu’elle va se nourrir, car il est encore vulnérable et à la merci des prédateurs. C’est pourquoi elle effectue d’importantes réserves lorsqu’elle porte encore son baleineau.

Lorsqu’elle est enceinte, la baleine à bosse modifie son alimentation qui devient plus riche, avec davantage de protéines et de graisses pour nourrir le baleineau en formation. Après avoir mis bas, elle change à nouveau de régime pour pouvoir produire une plus grande quantité de lait. Elle sélectionne alors des poissons à plus forte teneur d’eau.

Retrouvez les détails sur l’hydratation dans l’article La baleine à bosse boit-elle de l’eau de mer ?

Allaitement baleine à bosse

Le sevrage du baleineau

Le baleineau est progressivement sevré et commence à se nourrir comme sa mère de krill ou de petits poissons. Il est en moyenne sevré à l’âge de 6 mois, mais ça ne l’empêche pas de profiter encore du lait de sa mère. Au moment du sevrage, la quantité de lait produite diminue progressivement.

Baleine à bosse vue drone

La relation entre le baleineau et la mère baleine à bosse

La tétée du lait crée un lien indéfectible entre la mère et son veau. Ce lien est important pour le développement du bébé baleine. Les études prouvent que la relation entre les mammifères marins et leurs parents est cruciale pour leur survie.

Baleine à bosse et baleineau

La nage en échelon

La baleine à bosse est une mère attentive et prévenante. Lorsqu’elle nage, son baleineau se place dans une position stratégique, appelée en échelon, sous sa nageoire pectorale. Il profite ainsi du sillage de sa mère qui rend la nage plus facile et moins énergivore.

Cela signifie aussi pour la mère un effort plus important, alors qu’elle doit déjà allaiter sans se nourrir.

Baleine allaitement

L’entraide entre baleines

Les baleines à bosse apparaissent solidaires les unes des autres. On pense que certaines femelles peuvent parfois accompagner la mère et garder le petit, le temps qu’elles aillent se nourrir, mais ces comportements ne sont pas encore très documentés.

Ils le sont beaucoup plus chez certains cétacés à dents (cachalots, globicéphales ou bélugas). Il a été observé que certaines femelles assument le whale-sitting, pendant que la mère peut se reposer ou aller se nourrir. La gardienne n’est pas nécessairement de la même famille.

Pose caméra baleine

L’enquête des scientifiques sur l’allaitement baleine à bosse à Hawaï

Les chiffres concernant l’allaitement baleine sont à ce jour des estimations. On ignore le nombre de tétées par jour ou la quantité de lait ingéré. Les scientifiques pensent par exemple que le baleineau de la baleine bleue prend 100 kilos en une seule journée, en tétant de 150 à 200 litres, lors de ses premiers mois d’existence.

Les nouvelles technologies non intrusives permettent de vérifier ces estimations et d’obtenir de nouvelles données plus fiables. Les scientifiques ont débuté leurs enquêtes sur l’une des plus souvent observées, la baleine à bosse.

L’un des projets en cours est le fruit d’une collaboration entre le Marine Mammal Research Program (MMRP) de l’Université d’Hawaï à Manoa, le Goldbogen Lab de la Hopkins Marine Station de l’Université de Stanford et le Friedlander Lab de l’Université de Californie à Santa Cruz.

Ils ont apposé des caméras et capteurs sonores sur les baleines à bosse, ainsi que sur leurs baleineaux, afin d’avoir une vision subjective de ce qui se passe sous l’eau. Ces caméras sont fixées avec des ventouses, ce qui ne peut faire aucun mal aux animaux et ne peut pas non plus provoquer d’infection.

Les capteurs non invasifs recueillent aussi d’autres données, grâce notamment aux accéléromètres et aux capteurs de pression. Parallèlement, des images captées par drone permettent une vue aérienne.

Maui – région de Hawaï

Les images sont filmées alors que les baleines à bosse hivernent dans leur zone de reproduction à Maui. Chaque année, environ 10 000 individus reviennent dans ces eaux chaudes et peu profondes pour donner naissance à leurs petits. Les mères passent ensuite quelques mois – de janvier à mars – à élever leurs baleineaux, les préparant ainsi à la migration vers leurs zones d’alimentation estivales, riches en krill, en Alaska.

Pendant ces mois d’hiver, les mères ne mangent pas, vivant – et nourrissant leurs petits – de leurs réserves de graisse. L’équipe de recherche cherche à déterminer à quelle fréquence et pendant combien de temps les baleineaux se nourrissent, afin d’être suffisamment forts pour la migration de printemps.

« Nous pouvons réellement voir ce que ces animaux voient, rencontrent et expérimentent eux-mêmes », a déclaré le biologiste marin Lars Bejder du programme de recherche sur les mammifères marins de l’Université d’Hawaï. « Cʻest une séquence unique et rare que nous obtenons, ce qui nous permet de quantifier ces épisodes d’allaitement et de tétée qui sont si importants. »

L’allaitement baleine à bosse (Megaptera novaeangliae) filmé sous l’eau

Les images qui suivent sont à couper le souffle !

Le vidéo malgache de 2018 sur l’allaitement baleine à bosse

Une autre enquête avait déjà été menée en 2018 sur l’allaitement baleine à bosse. Les images de la caméra ventousée sur le dos du baleineau sont tout aussi époustouflantes. Elles ont été prises par les chercheurs de Cétamada, une association malgache à but non lucratif qui mène des activités de recherche, d’éducation et de sensibilisation à l’écotourisme sur les baleines et autres cétacés. L’association travaillait avec l’équipe de communication bioacoustique de l’Université Paris Sud en France.

Ils ont étudié les baleines à bosse qui se reproduisent le long de la côte est de Madagascar, près de l’île de Sainte Marie.

Le clip montre d’abord les baleines qui voyagent, puis le baleineau qui vient à la surface pour respirer, avant d’aller téter. À ce moment, sa mère ralentit son rythme pour mieux permettre à son baleineau de se nourrir. Vous pouvez également entendre les vocalises des baleines en arrière-plan.

Les données permettent de déterminer les interactions entre la mère et son baleineau, la durée des apnées, ainsi que la profondeur des plongées.

L’allaitement baleine filmé près de Madagascar

Avec une bande son incroyable !

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top