skip to Main Content
Magnifiques Images De La Parade Nuptiale De La Baleine à Bosse

Magnifiques images de la parade nuptiale de la baleine à bosse

Photo de couverture © Matt Reichel – Une mère baleine à bosse pousse son baleineau nouveau-né sur le côté, le gardant au-dessus de sa tête, alors qu’elle repousse deux mâles adultes cherchant à s’accoupler.

La femelle baleine à bosse donne naissance à un baleineau qu’elle allaite pendant plusieurs mois. Son accouplement, onze ou douze mois plus tôt, ainsi que sa mise bas se tiennent dans les zones de reproduction. Celles-ci sont situées dans les eaux chaudes qui se rapprochent de l’équateur, après avoir passé toute une saison à se nourrir dans les eaux froides, plus proches des pôles. Entre ces deux zones, les baleines à bosse effectuent de très longues migrations.

Baleineau à bosse et sa mère

Un bébé baleine plonge en surface à côté de sa mère. Pendant les premières semaines de sa vie, le nouveau-né reste au-dessus de la tête de sa mère, qui doit l’aider à respirer. Au fur et à mesure qu’il grandit, il devient de plus en plus indépendant, visitant la surface par lui-même et nageant librement, mais jamais loin de la surveillance de sa mère.

Les rituels et la parade des baleines à bosse

L’accouplement de la baleine à bosse est précédé de parades nuptiales aussi magnifiques qu’impressionnantes. Lors de ces parades, le mâle entonne ses plus beaux (et ses plus longs !) chants. Le mâle et la femelle entament aussi des chorégraphies sous-marines, lorsqu’ils sont en tête-à-tête.

En cas de concurrence, plusieurs mâles peuvent se disputer une femelle. C’est l’occasion de joutes, souvent d’intimidation, parfois réellement violentes. Les prétendants peuvent s’asséner des coups à l’aide de leurs immenses nageoires pectorales ou avec leur nageoire caudale.

Voici quelques magnifiques images de parade nuptiale de baleines à bosse réalisées par le photographe Matt Reichel.

3 mâles adultes baleines à bosse

Un groupe de trois mâles adultes à la poursuite d’une femelle. Les coups de queue, les chocs, les coups de nageoire, les torsions et les bulles soufflées par leurs évents, mais sous l’eau, sont monnaie courante.

Qui est Matt Reichel ?

Matt Reichel est un photographe canadien, cofondateur d’Inertia Network, passionné de géopolitique et amoureux de la nature. Il se consacre à l’exploration et à la documentation des régions les plus éloignées, vulnérables et isolées du monde.

Matt Reichel sillonne le monde pour ses prises de vues. Il s’intéresse de plus près à la préservation culturelle et la conservation de l’environnement. Il estime que son « travail a pour but d’honorer notre patrimoine humain et naturel par le biais de récits visuels ».

Lorsqu’il ne travaille pas, Matt Reichel est basé à Vancouver, en Colombie-Britannique, au Canada.

Mère baleine à bosse, baleineau et mâle

Une mère avec son baleineau nouveau-né est accompagnée d’une grande baleine mâle. Il ne s’agit pas forcément du père du nouveau-né. En effet, les groupes sociaux entre baleines ne durent généralement pas jusqu’à la saison suivante et la mise bas. La nouvelle escorte mâle n’a aucun lien avec la femelle ou le baleineau. Son but est de s’accoupler avec la femelle et de repousser tout rival potentiel.

Parade baleines mâles

La vie intime de la baleine à bosse

  • La baleine à bosse atteint sa maturité sexuelle à l’âge de 7 ou 8 ans, mais ne devient sexuellement active que 5 ans plus tard.
  • La femelle met bas un baleineau (ou veau) tous les deux à quatre ans.
  • La baleine à bosse ne mange presque rien pendant la période de reproduction.
  • Les baleines à bosse ne sont pas monogames, elles ont de nombreux partenaires pendant chaque saison de reproduction.
  • Les préliminaires du mâle consistent, entre autres, à souffler des bulles sous l’eau.
  • Les baleines à bosse femelles sont normalement fécondées dans les eaux chaudes et reviennent l’année suivante pour mettre bas.
  • Une fois que la femelle a donné naissance, elle peut immédiatement redevenir enceinte, mais attend généralement pour prendre le temps d’élever son baleineau.
  • Les mâles ne participent pas à l’éducation des baleineaux.
  • Les femelles interagissent rarement entre elles dans la zone de reproduction.
  • Les baleines à bosse n’ont jamais été filmées en train de s’accoupler, mais elles ont été vues en train d’adopter un comportement affectueux et séducteur.

La parade nuptiale en vidéo

 

Mère baleine à bosse porte son baleineau

Une mère baleine à bosse pousse son bébé à la surface en le soulevant sur sa tête, tandis que deux prétendants mâles arrivent par derrière. La mère craint que les mâles ne les séparent et noient accidentellement le baleineau pendant qu’ils la poursuivent. Elle bataille ferme pour conserver le veau sur sa tête, tout en déjouant les avances des mâles.

Baleine à bosse et ses prétendants

La mère et le bébé évitent un prétendant mâle qui s’approche rapidement. On peut voir un deuxième prétendant derrière elle.

Le mode de reproduction de la baleine à bosse

En tant que grands mammifères ayant une période de gestation de 11 mois, puis 5 à 6 mois supplémentaires consacrés à l’allaitement des baleineaux, les baleines se reproduisent généralement une fois tous les deux à quatre ans. Élever un baleineau demande beaucoup d’énergie, d’autant que les mâles ont envie de s’accoupler à chaque saison et que la mère doit protéger son petit.

Durant la saison de reproduction, un grand nombre de baleines se rassemblent dans les eaux plus chaudes des tropiques, comme celles près d’Hawaï et des Antilles, où l’on peut trouver des groupes de baleines à bosse en train de s’accoupler entre octobre et mars. Il n’est pas rare que les baleines mâles et femelles s’accouplent plusieurs fois avec des individus différents au cours d’une même saison de reproduction.

Grand mâle baleine à bosse

Un grand prétendant mâle s’intéresse à une femelle accompagnée de son baleineau nouveau-né.

Rituels de parade nuptiale de la baleine à bosse

Les rituels d’accouplement chez les baleines à bosse peuvent être féroces, avec des poursuites et des intimidations. Les mâles se frappent mutuellement avec leurs nageoires et leur tête pour établir leur domination et gagner la chance de s’accoupler avec une femelle.

Baleine à bosse soufflant des bulles

Un prétendant mâle peut être vu sous la femelle soufflant des bulles dans l’eau. Les bulles sont utilisées pour montrer l’agressivité et l’excitation, alors que les mâles poursuivent et se disputent la femelle. Cependant, une femelle avec un baleineau nouveau-né ne s’accouple généralement pas, car elle n’a normalement des bébés que tous les deux à quatre ans.

Le chant des baleines à bosse mâles

L’extraordinaire sérénade de la baleine à bosse mâle est l’un des chants sous-marins les plus connus. D’une beauté envoûtante, il fait l’objet de nombreuses recherches pour percer sa signification. Pour l’auditeur occasionnel, les chants peuvent sembler similaires, malgré leur complexité, mais en écoutant attentivement, il apparaît clairement que le chant de la bosse est loin d’être universel.

Seul le mâle baleine à bosse chante durant de très longues minutes, voire des heures. Bien qu’il émette quelques mélodies durant la migration, son talent de chanteur atteint son apogée dans la zone de reproduction. On ne comprend pas encore grand-chose des chants de la baleine à bosse, mais on est certain qu’il fait partie intégrante de la parade nuptiale. Le mâle entame de longs numéros que la femelle écoute attentivement.

Prise d'air baleineau à bosse

Une mère et son baleineau profitent d’un moment de tranquillité près de la surface. Le baleineau vient de laisser retomber sa tête sous l’eau après avoir pris une bouffée d’air.

Baleine à bosse femelle repousse les avances du mâle

Une mère baleine à bosse pousse son baleineau à la surface sur le côté de sa tête, tout en tordant son corps pour repousser l’attaque de deux prétendants mâles. Les baleines à bosse peuvent plier et tordre leurs côtes, ce qui leur confère une grande souplesse et une grande agilité dans l’eau, malgré leur taille imposante.

Baleineau à bosse nage avec sa mère

Un baleineau nage juste au-dessus de la tête de sa mère. 

La complexité du chant de la baleine à bosse

Chaque année, les chants changent un peu, ce qui suggère que les groupes se rencontrent, partagent des chants, puis repartent chacun de leur côté.

Les chants individuels sont assez compliqués, consistant en des ensembles de sons à l’intérieur d’autres sons. Il semble y avoir une certaine improvisation individuelle, mais il existe clairement différents dialectes.

Les populations de baleines à bosse d’une région chantent des mélodies différentes de celles d’autres populations avec lesquelles elles ont peu de contacts. Plus deux groupes sont éloignés l’un de l’autre, plus les sons diffèrent. Par exemple, le son des baleines à bosse de l’océan Indien est très différent de celui des baleines à bosse de l’océan Pacifique, tandis que les différentes populations d’une même région du Pacifique partagent davantage d’éléments et de structures de chant.

Baleineau à bosse

Un baleineau curieux s’approche du photographe.

La longue portée des chants de la baleine à bosse

Les chants sont puissants et se propagent probablement sur quelques dizaines de kilomètres. En supposant que les baleines reprennent des extraits de chant d’autres baleines, elles doivent être relativement proches pour les entendre, ce qui contribue à maintenir les différences entre des groupes très éloignés.

6 mâles baleines à bosse

Six mâles poursuivent une femelle au large des îles Australes en Polynésie française. La femelle les entraîne dans une course-poursuite, tandis que les mâles se heurtent, s’élancent et se frappent les uns contre les autres pour se disputer une meilleure position près de la femelle en chaleur.

Respiration baleineau à bosse

Lorsqu’elles sont menacées, même par d’autres baleines à bosse, les mères soulèvent leur bébé avec leur tête et le font remonter à la surface. Cela permet de s’assurer que le baleineau peut respirer. Les baleineaux doivent respirer plus fréquemment que les adultes, car la capacité de leurs poumons n’est pas aussi grande. Ils remontent à la surface au moins trois à quatre fois plus souvent qu’une baleine adulte.

Pour en découvrir davantage sur ce magnifique cétacé, reportez-vous à l’article Baleine à bosse : tout savoir sur Megaptera novaeangliae et « Seconde partie ‘baleine à bosse’ : la vie de la jubarte ».

2 mâles baleine à bosse, femelle et baleineau

Deux mâles s’approchent d’une femelle et de son baleineau.

La parade nuptiale baleine à bosse

La parade nuptiale de la baleine à bosse, c’est fini !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top