skip to Main Content
Requin Citron Faucille, Tout Savoir Sur Negaprion Acutidens

Requin citron faucille, tout savoir sur Negaprion acutidens

Le requin citron faucille est très proche physiquement, mais aussi par son comportement, du requin citron. Il s’en démarque par deux points : l’aire de répartition géographique totalement distincte et ses nageoires en forme faucille à qui il doit son nom. Ce requin placide atteignant jusqu’à 3,8 mètres de long est — comme la plupart des requins — inoffensif pour l’homme. Il demeure assez méfiant par nature. Préférant garder ses distances avec les plongeurs, il ne se montre pas tactile comme peut l’être son cousin le requin citron.

Requin citron faucille 8

Carte d’identité du requin citron faucille

Requin citron faucille/Negaprion acutidens

RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseChondrichthyes
Sous-classeElasmobranchii
Super-ordreEuselachii
OrdreCarcharhiniformes
FamilleCarcharhinidae
GenreNegaprion
EspèceNegaprion acutidens (Rüppell, 1837)
Statut de conservation UICNVU : Vulnérable

NB : Requin citron faucille et requin citron

Le squale décrit dans cet article est le requin citron faucille/Negaprion acutidens. Il ne doit pas être confondu avec le requin citron/Negaprion brevirostris. Si les deux espèces partagent de nombreux points communs, leur habitat est totalement distinct et elles ne se croisent jamais.

La séparation entre le requin citron et le requin citron faucille

Sur la base de l’ADN étudié, on pense que le requin citron faucille (Negaprion acutidens) a divergé de son espèce sœur, le requin citron (Negaprion brevirostris), il y a 10 à 14 millions d’années, lorsque la fermeture de la mer de Téthys a séparé les requins citron de l’océan Indien de ceux de l’Atlantique.

Retrouvez la description complète du requin citron, tout savoir sur Negaprion brevirostris.

Présentation du requin citron faucille

La répartition géographique du requin citron faucille

Le requin citron faucille évolue dans la région Indo-Pacifique, allant de la mer Rouge à l’Afrique du Sud, y compris l’île Maurice, les Seychelles et Madagascar. Sa population s’étend vers l’est, le long de la côte du sous-continent indien jusqu’en Asie du Sud-Est. Il atteint au nord Taïwan et les Philippines, et au sud la Nouvelle-Guinée et le nord de l’Australie.

Le requin a colonisé le Pacifique en passant d’une île à l’autre. Ainsi, on le trouve en Nouvelle-Calédonie, à Palau, dans les îles Marshall, dans les îles Salomon, à Fidji, au Vanuatu, ainsi qu’en Polynésie française.

Les scientifiques notent une différenciation génétique significative entre le requin citron faucille d’Australie et celui de Polynésie française. Cette constatation suggère que ces deux requins issus de sous-populations régionales distantes de 750 kilomètres ne se rencontrent pas (ou très peu).

Aire de répartition du requin citron faucille

Aire de répartition du requin citron faucille

L’habitat du requin citron faucille

Résidant sur les terrasses et plateaux continentaux et insulaires, le requin citron faucille fréquente les récifs coralliens, ainsi que les lagons peu profonds à fond sableux et les mangroves. Il évolue dans des eaux peu profondes, dépassant rarement 92 mètres de fond. Il se montre parfaitement à l’aise dans une eau très peu profonde, comme le prouve la vidéo ci-dessous.

Le requin citron faucille chassant tout proche du rivage

Le requin citron faucille apprécie les eaux calmes, notamment dans les baies, les estuaires et les lagons. Il aime aussi vagabonder sur les plaines sableuses et les récifs extérieurs. S’il a de bonnes raisons, il peut s’aventurer en pleine mer. Ce déplacement peut être motivé par exemple par la carcasse d’un grand mammifère marin qui offre un repas ne nécessitant aucun effort de prédation.

Les requins citron faucille juvéniles évoluent autour des récifs des mangroves, dans des eaux si peu profondes que leurs nageoires dorsales sont exposées à la vue de tous. Une nurserie a par exemple été repérée à Herald Bight au large de l’Australie occidentale. Les jeunes requins citron faucille y nagent dans des mangroves dont la profondeur n’excède pas 3 mètres.

Requin citron faucille 10

La sieste du requin citron faucille

Le requin citron faucille apparaît souvent léthargique, nageant lentement au ras des fonds marins. Il prend souvent le temps de se reposer en se posant sur le fond.

L’obligation pour les squales de nager constamment pour ne pas se noyer est une idée reçue répandue que le requin citron faucille dément très régulièrement. Comme ne nombreuses espèces, il peut s’immobiliser et prendre le temps de se reposer sans crainte. Certains muscles spécifiques de sa mâchoire entrent alors en action, afin de créer un courant marin qui traverse ses branchies.

Équivalant à nos poumons, les branchies du requin sont capables d’extraire l’oxygène de l’eau pour assurer le métabolisme de la respiration qui oxygène les cellules de l’organisme. Les centaines de filaments plumeux des branchies, eux-mêmes composés de milliers de lamelles, utilisent leurs vaisseaux sanguins capillaires pour capter l’oxygène de l’eau et libérer le dioxyde de carbone. Le requin peut ainsi respirer normalement.

Requin citron faucille 11

Des déplacements restreints

Le requin citron faucille est un prédateur redoutable pour les poissons qui fondent son menu, mais il se caractérise par sa lenteur, ainsi que par ses déplacements restreints. Il voyage rarement sur de longues distances et de nombreux individus demeurent sédentaires tout au long de l’année, voire toute leur vie.

Requin citron faucille 12

Le classement VU pour Vulnérable par l’UICN

L’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) est une union mondiale d’États, d’organismes gouvernementaux et d’organisations non gouvernementales qui, dans le cadre d’un partenariat, évalue l’état de conservation des espèces. Elle classe le requin citron faucille parmi les espèces vulnérables. Il est malheureusement capturé au large des côtes de plusieurs pays pour sa viande, l’huile de son foie et ses ailerons pour la soupe d’ailerons de requins. La viande est utilisée fraîche ou séchée et salée pour la consommation humaine.

Malheureusement pour ce squale, il supporte la captivité et se retrouve exposé dans les aquariums publics du monde entier.

Logo Shark Mission FranceCréée en 2013, l’association Shark Mission France sensibilise le public sur la condition des requins dans le monde. Elle milite notamment contre la pêche qui massacre les requins pour commercialiser leurs ailerons. Je vous invite à vous rendre sur le site Internet de Shark Mission France pour vous informer et éventuellement vous impliquer aux côtés des bénévoles de l’association.

Le requin citron faucille est considéré comme vulnérable par UICN en raison de sa surpêche et de sa répartition géographique restreinte. Il existe des preuves d’extinctions locales au large des côtes de l’Inde et de la Thaïlande, ce qui renforce les craintes qui pèsent sur l’espèce.

Par ailleurs, le squale se montre également sensible à la dégradation de son habitat. Les récifs coralliens qui constituent son habitat sont détruits par la pêche au cyanure et à la dynamite, tandis que les mangroves qui abritent les juvéniles sont menacées par le développement urbain. Actuellement, aucune mesure de conservation n’a été mise en place pour cette espèce.

Requin citron faucille 13

Aucun danger pour l’homme si celui-ci se montre respectueux

Le requin citron faucille se montre assez timide lorsque des plongeurs tentent de s’en approcher, même s’il est appâté. Il apparaît moins familier que le requin citron qui hésite moins à venir au contact des hommes, de façon totalement pacifique.

En revanche, s’il se sent agressé, le squale est rapide et peut mordre un homme. L’intention n’est jamais « culinaire », mais relève de l’instinct de survie. En raison de sa grande taille, de son corps volumineux et de sa tête massive dotée de grandes dents en forme de poignard, les blessures infligées peuvent s’avérer très sérieuses. Les plongeurs qui le respectent n’encourent aucun danger.

Requin citron faucille 6

© Johann Mourier

Les caractéristiques physiques du requin citron faucille

Le corps du requin citron faucille

Le requin citron faucille peut mesurer jusqu’à 3,8 mètres, mais la moyenne tourne plus généralement autour de 3,1 mètres. Son corps est large et trapu avec un museau large et émoussé. Un adulte pèse en moyenne 180 kilos.

Les nageoires dorsale, pectorale et pelvienne, accusent une forme falciforme. Le requin citron faucille est en effet presque identique au requin citron (Negaprion brevirostris), mais il se distingue par le bord arrière de ses nageoires plus courbées – en forme de faucille – qui lui valent son nom. Les nageoires de son cousin, le requin citron, sont triangulaires, avec des bords plus droits.

Requin citron faucille 16

Comme chez le requin citron, les deux grandes nageoires dorsales sont de tailles à peu près égales, ce qui permet de le reconnaître facilement. Chez les autres requins, la nageoire avant est systématiquement plus grande que la nageoire arrière.

La première nageoire dorsale prend naissance au-dessus ou en arrière des extrémités arrière des nageoires pectorales. Sa base médiane s’avère plus proche des bases pelviennes que des pectorales. Son extrémité arrière est légèrement antérieure, supérieure ou légèrement postérieure aux origines des nageoires pelviennes.

La deuxième nageoire dorsale est presque aussi grande que la première, sa hauteur représentant quatre cinquièmes ou plus de la hauteur de la première dorsale. Son origine est à peu près opposée ou légèrement antérieure à l’origine de la nageoire anale.

Les nageoires pectorales sont larges et triangulaires, avec toujours cette courbure particulière évoquant une faucille. La longueur de la nageoire pectorale, de son origine à l’extrémité arrière, dépasse les deux tiers des marges antérieures de la nageoire pectorale. Elle prend naissance sous l’espace intermédiaire entre la troisième et la quatrième fente des branchies.

La nageoire anale est un peu plus petite que la deuxième nageoire dorsale.

Il n’y a pas de crête interdorsale ni de quilles latérales sur le pédoncule caudal.

Requin citron faucille

La robe du requin citron faucille

La robe du requin citron faucille représente l’autre élément à l’origine de son nom. Elle est de couleur brun-jaunâtre, plus pâle le long de sa surface ventrale.

Cette coloration apparaît sous diverses nuances déclinant le jaune et le marron, en fonction de la profondeur à laquelle évolue le requin, ainsi que de la météo qui détermine la lumière filtrant au travers de l’eau. Le jaune constitue un camouflage idéal lorsque le requin évolue sur les fonds sableux ou qu’il s’y repose.

Requin citron faucille

La dentition

Les dents sont différenciées entre les mâchoires supérieure et inférieure. Elles sont plus étroites sur la mâchoire supérieure. De fines dentelures apparaissent sur les lames des dents supérieures chez les individus mesurant au-delà de 1,4 mètre de long, alors qu’elles sont absentes chez les plus petits individus. Les dents de la mâchoire inférieure sont assez longues, avec des cuspides légèrement crochues et sans dentelure. Les cuspides des dents inférieures ne font pas saillie lorsque la bouche est fermée. Les dents deviennent de plus en plus angulaires à mesure qu’elles rejoignent les coins de la bouche.

Le requin citron faucille possède entre 27 et 33 rangées de dents sur les deux mâchoires. Il faut ajouter à cette merveilleuse denture les minuscules dents de la symphyse qui constitue la ligne médiane de la mâchoire.

Requin citron faucille 15

Le nettoyage des dents du requin citron faucille

Le requin citron faucille recourt au nettoyage dentaire effectué par les labres nettoyeurs (Labroides dimidiatus). Il s’immobilise et ouvre la bouche pour permettre à ses « dentistes » de faire leur travail. Pour permettre aux labres d’accéder à ses branchies, il cesse de respirer pendant deux à trois minutes.

Requin citron faucille 1

© Becky Kelly

Les denticules de la peau du requin citron faucille

Les denticules dermiques du requin citron faucille sont larges et possèdent 3 à 5 crêtes. Elles se chevauchent.

Requin citron faucille 2

© Becky Kelly

Les yeux

Les yeux du requin citron faucille sont petits, sans spiracles. (Le spiracle que l’on trouve chez certains requins est constitué d’un trou de forme arrondie ou plus complexe, présent dans la peau et le crâne de l’animal derrière chaque œil. Il débouche directement sur la bouche des poissons concernés.)

Sa vision est excellente, grâce notamment à sa pupille, capable de s’adapter à la luminosité à l’instar de celle du chat. Il peut chasser de jour, comme de nuit.

Requin citron faucille 3

© Johann Mourier

Les habitudes alimentaires du requin citron faucille

Le requin citron se nourrit de requins plus petits, de raies et de poissons osseux benthiques (qui vivent dans le fond des océans). Il préfère en effet chasser au ras du plancher océanique, à des profondeurs réduites de 92 mètres de profondeur maximum, ainsi que près du rivage. Lorsque cela est nécessaire, il pêche également à la surface.

Le requin citron faucille apprécie divers poissons comme le hareng, le mulet, le maquereau, la capucette, l’aiguille, l’éperlan, le poisson-chat, le baliste, le poisson-perroquet ou le poisson porc-épic. Il chasse également les céphalopodes et des crustacés. Seuls les adultes se lancent à la poursuite des raies, dont les pastenagues, et des poissons-guitares.

Requin citron faucille 4

© Johann Mourier

La reproduction du requin citron faucille

En tant qu’espèce vivipare, le requin citron faucille donne naissance à 1 à 14 petits par portée après une période de gestation de 10 à 11 mois. Il semble que les femelles ne mettent bas qu’une année sur deux. Les embryons en développement sont reliés par un lien placentaire formé à partir de leur sac vitellin.

Contrairement au requin citron, le requin citron faucille ne paraît pas être philopatrique, ce qui signifie que la femelle ne retourne pas nécessairement sur le site de sa naissance pour mettre bas.

 Les jeunes naissent entre octobre et janvier, en fonction de la position géographique. Les femelles mettent bas dans des zones d’alevinage peu profondes. Ce sont des pouponnières se trouvant généralement dans les mangroves formées par les irrégularités du rivage.

Les petits mesurent entre 45 et 80 centimètres de longueur totale à la naissance. Ils sont autonomes dès la sortie du ventre de leur mère, ce qui lui évite d’avoir à s’en occuper. Les requins juvéniles grandissent lentement, à un rythme de 12,5 à 15,5 centimètres par an. Les deux sexes atteignent la maturité sexuelle lorsque le squale mesure entre 2,2 et 2,4 mètres.

La longévité moyenne du requin citron faucille est de de 25 ans.

Requin citron faucille 9

Les prédateurs du requin citron faucille

Le requin citron faucille peut être la proie de requins plus grands. Ce sont surtout les juvéniles qui sont les proies des grands requins, y compris des requins citron faucille adultes eux-mêmes.

Requin citron faucille 7

Newsletter Animaux Marins

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back To Top