skip to Main Content
Que Mange La Baleine à Bosse ?

Que mange la baleine à bosse ?

Le poids moyen d’une baleine à bosse oscille entre 25 et 30 tonnes, les plus grandes peuvent dépasser les 40 tonnes. Les plus grands individus sont les femelles qui peuvent mesurer jusqu’à 16 mètres de long. Pour comparaison, le grand éléphant d’Afrique pèse « seulement » dans les 6 tonnes ! Mais que mange la baleine à bosse pour entretenir cette gigantesque masse ?

Goeland et baleine à bosse

Un régime alternant gavage et diète !

La baleine à bosse doit développer une masse musculaire colossale pour se mouvoir dans l’eau, ainsi qu’une couche de gras qui la protège du froid. Cet animal migrateur se rend dans les zones les plus froides — au nord et au sud de la terre — pour engranger des tonnes de nourriture pendant la saison d’été.

Durant l’hiver, elle se rend sur des zones plus proches de l’équateur pour se reproduire et mettre bas. Durant cette période, elle demeure le plus souvent à la diète.

Fanons baleine à bosse

Les fanons de la baleine à bosse

Le rorqual à bosse est un mysticète

La baleine à bosse est un mysticète, ce qui signifie qu’elle ne possède pas de dents, mais des fanons. Elle est aussi appelée rorqual à bosse qui est l’appellation la plus précise. Le rorqual est une baleine, mais toutes les baleines ne sont pas des rorquals ! Le terme de « rorqual » signifie qu’il s’agit d’une baleine mysticète et qu’elle possède des sillons ventraux.

Le rorqual à bosse fait partie des engloutisseurs des océans : pour se nourrir, il ouvre grand la bouche et laisse entrer des milliers de litres d’eau dans lesquels nagent ses proies.

Il referme ensuite la bouche et contracte les muscles de sa gorge, en même temps qu’il exerce une poussée avec sa gigantesque langue pour expulser l’eau qui est filtrée par ses fanons. Il ne lui reste plus qu’à avaler les proies qui ont été retenues.

Sillons ventraux baleine à bosse

Que mange la baleine à bosse et comment : l’explication de C’est pas sorcier

Mais que mange la baleine à bosse ?

Contrairement au plus grand animal terrestre, l’éléphant, qui est herbivore, la baleine à bosse est carnivore. C’est aussi le cas de la baleine bleue — également un rorqual — qui est le plus grand animal de la planète, toutes espèces confondues.

La baleine à bosse consomme plusieurs petites proies différentes, comme le krill, le calmar, le hareng, la goberge, l’aiglefin, le maquereau, le capelan, le saumon et divers autres poissons. Son vaste régime alimentaire en fait l’un des mangeurs les plus diversifiés de la famille des baleines à fanons.

La baleine à bosse peut avaler 500 kilos de hareng ou entre 500 kilos et 1 tonne de krill, par jour.

Nourriture baleine

Comment la baleine à bosse chasse-t-elle ses proies ? La technique la plus connue et la plus spectaculaire est le filet à bulles, dont vous trouverez tous les détails dans l’article Nourriture baleine à bosse : la technique du filet à bulles.

Filet bulles baleine à bosse

La nourriture baleine à bosse juvénile

En revanche, durant les 5 à 7 premiers mois de sa vie, le baleineau ne se nourrit que du lait maternel. Il tète le mamelon de sa mère jusqu’à ce qu’il atteigne un stade où il peut chasser pour se nourrir et survivre par lui-même.

Durant la grossesse, la baleine à bosse modifie son alimentation, en choisissant des proies plus riches dont les protéines profitent au fœtus. Puis, lors de la période de l’allaitement, elle modifie son régime et sélectionne des proies à plus forte teneur d’eau qui lui permettent de produire du lait en plus grande quantité.

Retrouvez dans cet article tous les détails de l’allaitement baleine à bosse, avec des vidéos époustouflantes.

Nourriture de baleine à bosse

Gros plan sur la proie de prédilection de la baleine à bosse : le krill

Le krill fait partie des proies les plus souvent citées de la baleine à bosse. Il faut dire que la disproportion entre la taille du prédateur et celle de sa minuscule proie est spectaculaire !

Le krill est une source de nourriture vitale pour de nombreux animaux marins, et pas seulement pour la baleine à bosse. Elle permet de nourrir d’autres baleines, ainsi que des phoques, pingouins, poissons, etc.

Le krill est le nom commun de tout membre de l’ordre des crustacés Euphausiacea. Il appartient à la même classe d’animaux que les crabes, les homards et les écrevisses, ainsi que les crevettes et les cloportes. 82 espèces de krill ont été décrites.

L’animal atteint une longueur d’environ 6 cm et peut vivre jusqu’à 5 ans. Le krill est pélagique, c’est-à-dire qu’il vit en pleine mer. Il se rassemble en essaims denses de plus de 10 000 individus par mètre cube d’eau.

Krill Antarctique

Le krill est-il identique au plancton ?

Le krill est du plancton, mais tous les planctons ne sont pas du krill ! Le plancton désigne simplement tout petit organisme d’eau douce ou marine qui, en raison de sa taille, de son immobilité ou de sa faiblesse, ne peut nager à contre-courant et se trouve en état de dérive.

Le plancton peut être classé en deux groupes en fonction de son mode d’alimentation. Le phytoplancton est autotrophe ou autoalimenté : il fabrique sa propre nourriture par photosynthèse ou chimiosynthèse. Ce plancton comprend les algues et les bactéries. Le zooplancton est hétérotrophe, ce qui signifie qu’il doit consommer d’autres organismes pour obtenir de l’énergie. Il s’agit de petits animaux et de certains organismes unicellulaires.

Le krill, qui fait partie du zooplancton le plus grand et le plus important sur le plan écologique, se nourrit de phytoplancton.

Baleine à bosse sillons ventraux

Qui mange le krill ?

Krill signifie « nourriture pour baleines » en norvégien. Le krill est la principale proie de nombreuses espèces de pingouins, phoques, baleines et poissons. Cela inclut le plus grand animal connu pour n’avoir jamais vécu sur terre, la baleine bleue !

Elle se nourrit presque exclusivement de krill. Pour assurer sa subsistance, elle doit ingérer environ 4 tonnes de ces minuscules crustacés par jour. C’est à peu près le poids d’un hippopotame adulte.

Le krill est également consommé par les humains. En raison de sa grande abondance et de ses qualités nutritives : il est riche en protéines, vitamine A et acides gras oméga-3. Il est de plus en plus récolté pour la consommation humaine.

La récolte mondiale totale de krill, toutes pêches confondues, est d’environ 150 à 200 000 tonnes par an, mais seul un petit pourcentage de cette quantité est destiné à la consommation humaine. La majorité est utilisée comme aliment et appât pour l’aquaculture, ainsi que pour le bétail et les animaux de compagnie. Le krill a également d’importants usages médicaux, car ses enzymes sont utilisées dans divers traitements.

Krill nourriture baleine

Pourquoi le krill est-il si important ?

Le krill est si important en raison de la place qu’il occupe dans la chaîne alimentaire mondiale. Bien que petit, en tant que principal ingrédient du régime de tant d’animaux marins, il constitue un maillon essentiel de la chaîne alimentaire et soutient essentiellement l’écosystème de l’Antarctique.

La masse du krill est phénoménale. Il constitue un pourcentage important de la biomasse des océans. Par exemple, la biomasse d’une seule espèce de l’océan Austral, Euphausia superba, est estimée à 380 millions de tonnes. Cela représente une énorme quantité de nourriture et fait du krill l’une des espèces dont la biomasse totale est la plus élevée.

Comme il se nourrit de phytoplancton, le krill joue également un rôle important dans la transformation de ces producteurs primaires en une source de nourriture pour ceux qui se trouvent plus haut dans la chaîne alimentaire et qui ne peuvent pas manger d’aussi petits organismes.

Étant donné que de nombreuses espèces de krill effectuent des migrations verticales, c’est-à-dire qu’elles se rendent à la surface de l’océan pendant la journée pour se nourrir et redescendent dans les profondeurs la nuit, elles fournissent de la nourriture aux prédateurs de la surface et des profondeurs. Cela en fait une source de nourriture importante pour l’ensemble de l’écosystème océanique.

Baleine à bosse à la verticale

Outre le krill, la baleine à bosse se nourrit de bien des poissons, de taille plus ou moins importante, entre autres :

          1. le capelan ;
          2. le lançon ;
          3. le menhaden de l’Atlantique ;
          4. le hareng ;
          5. le maquereau.
Retrouvez le détails dans l’article Les poissons favoris que mange la baleine à bosse.

Baleine à bosse de dos

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top