skip to Main Content
Phoque Annelé Du Lac Saimaa, Tout Savoir Sur Pusa Hispida Saimensis

Phoque annelé du lac Saimaa, tout savoir sur Pusa hispida saimensis

Le phoque annelé de Saimaa est l’un des phoques les plus rares et les plus menacés au monde. Ce pinnipède qui vit dans l’eau douce et se plaît dans la glace ne peut être observé que dans le lac Saimaa, en Finlande, où il fut isolé des autres phoques à la fin de la période glaciaire.

Phoque annelé lac Saimaa 22

Carte d’identité du phoque marbré du lac Saimaa

Phoque marbré du lac Saimaa/Pusa hispida saimensis
Classification
RègneAnimalia
Sous-règneBilateria
InfrarègneDeuterostomia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
Infra-embranchementGnathostomata
Super-classeTetrapoda
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamillePhocidae
GenrePusa
EspècePusa hispida
Sous-espèce Pusa hispida saimensis – (Nordqvist, 1899)
Statut de conservation UICN : CR — En danger critique d’extinction

Phoque annelé lac Saimaa 23

Présentation du phoque marbré de Saimaa

Phoque annelé lac Saimaa 24

Quelques caractéristiques du phoque annelé de Saimaa

  • Le phoque marbré de Saimaa est une sous-espèce de phoque annelé. Cette appellation est due aux anneaux qui marquent sa fourrure.
  • Chaque phoque possède un motif de fourrure individuel, grâce auquel il peut être identifié. Ses taches représentent l’équivalent de nos empreintes digitales.
  • L’intelligence du phoque annelé de Saimaa est équivalente à celle d’un chien.
  • Il utilise ses griffes pour creuser un trou de respiration dans la glace du lac.
  • Il peut rester immergé pendant plus de 20 minutes. En général, une plongée dure moins de dix minutes.
  • À la fin du mois de février, la femelle donne naissance, généralement à un seul petit, dans une tanière creusée dans une congère de la rive du lac. La tanière est difficile à repérer depuis le lac, car on y accède par un trou dans la glace.
  • Il se nourrit principalement de petits poissons, tels que la grémille, l’éperlan, le corégone, la perche et le gardon.
  • Un phoque annelé adulte mange environ 1 000 kilos de poisson par an.
  • Le bébé phoque marbré de Saimaa (le blanchon) aime jouer dans l’eau, en portant une paille dans sa bouche. Les mères jouent souvent avec leurs petits.
  • Le plus grand mâle jamais trouvé dans le lac Saimaa, appelé Viljo, pesait 124 kilos. Le poids varie beaucoup en fonction de la saison.
  • Le phoque annelé de Saimaa atteint sa maturité sexuelle à l’âge de 4 à 6 ans et peut vivre plus de 30 ans.
  • Le phoque possède une courte queue entre ses nageoires postérieures.
Aire de répartition du phoque marbré du lac Saimaa

Aire de répartition du phoque marbré du lac Saimaa

L’habitat du phoque annelé du lac Saimaa

Le phoque annelé vit dans les eaux troubles et labyrinthiques du lac Saimaa, au sud-est de la Finlande. Ce bassin de 4 400 m² et 15 000 kilomètres de rives jouxte la frontière russe. Il est parsemé d’îles (environ 13 700 !) et de canaux étroits qui forment une multitude de sous-bassins dont les plus importants sont appelés Suur-Saimaa, Orivesi, Puruvesi, Haukivesi, Yövesi, Pihlajavesi, Luonteri et Pyhäselkä.

Le lac Saimaa est le plus grand de Finlande et le quatrième d’Europe. Il s’étend sur 114 kilomètres de large et 193 kilomètres de long. Sa profondeur moyenne est de 17 mètres, avec une profondeur maximale de 86 mètres.

Phoque annelé lac Saimaa 26

La description physique du phoque annelé de Saimaa

Le phoque annelé de Saimaa (Pusa hispida saimensis) est l’une des cinq sous-espèces de phoques annelés. Les autres sont :

  1. le phoque Ladoga (Pusa hispida ladogensis) ;
  2. le phoque balte (Pusa hispida botnica) ;
  3. le phoque d’Okhotsk (Pusa hispida ochotensis) ;
  4. le phoque annelé arctique (Pusa hispida hispida).
Phoque annelé lac Saimaa 16

© Tea Karvinen

Le phoque annelé du lac Saimaa adulte mesure entre 85 et 160 centimètres de longueur, avec une moyenne de 1,50 mètre. Son poids oscille entre 50 et 90 kilos. Les mâles sont généralement plus imposants que les femelles.

La robe du phoque marbré de Saimaa est plus foncée que les autres phoques annelés. Elle doit son qualificatif de « marbré » aux nuances de sa coloration qui évoquent le marbre. Elle décline différents tons de marron pour les mâles et de gris foncés pour les femelles. Le ventre des phoques des deux sexes est plus clair que le dos. Ils ont également pour point commun les gros anneaux qui maculent leur fourrure.

Phoque annelé lac Saimaa 28

© Timo Seppäläinen

Le mode de vie du phoque marbré de Saimaa (Pusa hispida saimensis)

Le phoque annelé de Saimaa est l’un des rares phoques d’eau douce. En raison de la fonte de la calotte glaciaire et du soulèvement des terres qui ont rompu la connexion avec la mer Baltique, le phoque annelé de Saimaa s’est retrouvé isolé dans le plus grand lac de Finlande il y a 8 000 ans.

En s’adaptant à la vie dans les eaux douces et troubles du lac labyrinthique de Saimaa, son cerveau et ses yeux sont devenus plus grands que ceux de ses proches parents. Ce phoque annelé est endémique au lac Saimaa, on ne le trouve nulle part ailleurs.

Phoque annelé lac Saimaa 29

© Timo Seppäläinen

La reproduction du phoque marbré de Saimaa

La population de phoques annelés de Saimaa se développe lentement. Les phoques n’atteignent la maturité sexuelle qu’à l’âge de 4 à 6 ans. La femelle donne naissance à un petit par an, après une gestation de 11 mois.

En raison de la mortalité élevée, en particulier chez les plus jeunes, la durée de vie d’un phoque est souvent inférieure à dix ans. Dans de bonnes conditions de vie, un phoque peut vivre jusqu’à plus de trente ans.

Phoque annelé lac Saimaa 2

© Juha Taskinen / WWF

Le bébé phoque marbré de Saimaa ou blanchon

Le bébé phoque mesure entre 55 et 65 centimètres et pèse de 4 à 5 kilos à la naissance. Sa robe est blanche ou gris clair durant les premières semaines de sa vie. Le bébé phoque marbré de Saimaa est donc un blanchon, comme ses congénères naissant sur la banquise. Il bénéficie d’un épais pelage blanc qui lui sert à se dissimuler dans la neige et sur la glace s’il sort de la tanière.

Phoque annelé lac Saimaa 25

© Mervi Kunnasranta / UEF

Le blanchon est allaité par sa mère durant 2 à 5 semaines. Il entame rapidement une mue qui lui procure un poil lisse et imperméable lui permettant de nager. Il prend alors les couleurs des adultes et développe les anneaux caractéristiques de son espèce.

Phoque annelé lac Saimaa 8

© Mervi Kunnasranta/ WWF Finland

Un pinnipède parfaitement adapté à son environnement

Le phoque annelé de Saimaa passe la majeure partie de sa vie sous l’eau. En mai, pendant la saison de la mue, les phoques aiment se prélasser sur les rochers et les îlots du bord du lac pour faire sécher leur fourrure. Ils occupent généralement leurs endroits favoris où ils peuvent être aperçus chaque printemps, d’année en année.

Phoque annelé lac Saimaa 12

© Ismo Marttinen

Les phoques annelés de Saimaa muent une fois par an, mais les motifs de leur fourrure restent inchangés. Au moment de la mue, en mai, ils s’allongent sur les rochers du littoral pour faire sécher leur fourrure, afin qu’elle se détache plus facilement. Ils profitent également du soleil qui stimule leur production de vitamine D, bénéfique pour la régénération de leur peau.

Après la saison de la mue, les phoques retournent à l’eau. Dans la chaleur de juillet, seule une tête de phoque remontant à la surface témoigne de l’existence de cet être mythique dans la région.

Phoque annelé lac Saimaa 18

Le phoque annelé de Saimaa est un plongeur expérimenté et adapté à la vie dans l’eau. Il navigue dans le dédale d’îles et d’îlots du lac Saimaa à l’aide de sa vue et de ses moustaches qu’il utilise comme organes sensoriels. Sa couche de graisse hypodermique constitue un excellent isolant dans l’eau et ses grandes nageoires postérieures lui permettent de se déplacer rapidement lorsqu’il cherche sa nourriture.

Un phoque adulte mange environ 1 000 kilos de poisson par an. Sa masse corporelle, notamment la quantité de graisse, varie fortement en fonction de la saison. Le phoque est le plus gras au début de l’hiver, avant que le lac ne gèle, et le plus maigre au début de l’été, après les saisons de reproduction et de mue. Pendant la mue, les phoques jeûnent la plupart du temps.

La construction de tanières artificielles pour le bébé phoque annelé du lac Saimaa

Les phoques annelés du lac Saimaa mettent bas en février ou en mars. Ils ont besoin de neige pour construire les tanières dans lesquelles le bébé phoque unique doit naître. Les tanières protègent le blanchon du froid et des perturbations humaines.

Phoque annelé lac Saimaa 27

© Timo Seppäläinen

Le changement climatique constitue une menace pour les phoques annelés de Saimaa, car ils ne disposent plus d’une couverture neigeuse suffisante pour construire leur tanière. C’est pourquoi, chaque année, des Finlandais se regroupent pour aider à la sauvegarde du phoque annelé du lac Saimaa. Ils s’arment de pelles spécifiques qui leur permettent de pousser la neige entassée sur le lac vers les berges.

Le ramassage de la neige par les bénévoles pour la construction des tanières destinées au blanchon

Ils choisissent les lieux où les phoques ont l’habitude de venir chaque année construire leur tanière, mais où la couche de neige n’est plus suffisante. Grâce à ces bancs de neige artificiels, en 2017, sur les 81 petits qui sont nés, 90 % ont vu le jour dans ces tanières.

Phoque annelé lac Saimaa 14

Pièce de 5 markkaa, monnaie finlandaise avant l’euro

Le phoque marbré de Saimaa emblème de la Finlande

Comme souvent dans les pays nordiques, les Finlandais sont très attachés à leur pays, à sa flore et à sa faune. Le phoque marbré de Saimaa représentant une espèce endémique remarquable, il fait partie des emblèmes du pays.

Avant l’avènement de l’euro, le pinnipède apparaissait sur les pièces de 5 markkaa, la monnaie finlandaise. Son image fut également utilisée pour figurer sur un timbre.

Phoque annelé lac Saimaa 21

Timbre de Finlande en l’honneur du phoque annelé du lac Saimaa

Prouvant son dévouement pour ce phoque annelé exceptionnel, le gouvernement a mis en place des mesures exceptionnelles pour sa préservation. Il est épaulé par des scientifiques, des associations et des bénévoles qui œuvrent au quotidien pour la sauvegarde du phoque annelé du lac Saimaa.

Phoque annelé lac Saimaa 1

© Juha Taskinen / WWF

Les menaces pesant sur la petite population du phoque annelé de Saimaa

Le phoque annelé du lac Saimaa ne craint aucun prédateur, à part l’homme. En raison de la chasse, de la pollution, des changements du niveau de l’eau pendant la saison de reproduction et de la mortalité due aux captures accessoires, la population de phoques s’est effondrée vers la fin du XXe siècle.

Phoque annelé lac Saimaa 3

© Mervi Kunnasranta / WWF

La chasse

La population de phoque annelé de Saimaa a continué de souffrir d’une chasse intensive jusqu’en 1955, alors qu’elle fut interdite. Sa population continua à décroître jusqu’en 1980, avec un nombre estimé aux alentours de 150 pinnipèdes seulement. Elle était estimée entre 2 et 4 000 phoques annelés il y a 5 000 ans, puis seulement un millier d’individus à l’aube du XXe siècle.

Phoque annelé lac Saimaa 4

© Juha Taskinen / WWF

La pollution

Les fortes concentrations de mercure dans le lac Saimaa dans les années 1960 et 1970 ont exercé un effet néfaste sur la reproduction des phoques. L’eau est désormais plus pure et ne constitue plus un danger.

Phoque annelé lac Saimaa 6

© Ismo Marttinen/ WWF Finland

Les variations du niveau d’eau

La grande variation du niveau d’eau du lac Saimaa détruisait les repaires d’hiver des phoques, jusqu’à ce qu’en 1991, un accord de régulation du débit sortant soit signé pour stabiliser la fluctuation du niveau d’eau pendant la saison des glaces.

Phoque annelé lac Saimaa 5

La protection du phoque annelé de Saimaa

De nombreuses mesures ont été mises en place par les autorités finlandaises pour sauvegarder le pinnipède emblématique. En 2021, la population était estimée à un peu plus de 400 individus, dont 155 à 220 capables de se reproduire.

Ces dernières années, plus de 80 petits sont nés chaque année. Les scientifiques qui les suivent sont relativement optimistes. La population augmente en effet, mais lentement. Par ailleurs, le réchauffement climatique fait planer une menace sérieuse sur l’espèce qui manque de neige pour construire ses tanières.

Enfin, de jeunes phoques se retrouvent encore malheureusement captifs dans les filets des pêcheurs, malgré le contrôle des filets maillant en nylon qui furent désastreux pour la population de pinnipèdes dans les années 1960. Les juvéniles sont aussi victimes des pièges à poissons possédant une large ouverture.

Les scientifiques alertent les autorités sur le fait qu’avec une population réduite, le patrimoine génétique s’affaiblit, car les phoques trop étroitement apparentés.

Phoque annelé lac Saimaa 9

La Metsähallitus et la sauvegarde du phoque annelé de Saimaa

La Metsähallitus — en français la Direction des Forêts — est une entreprise forestière d’État finlandaise. Elle dépend du ministère de l’Agriculture et des Forêts de Finlande.

La Metsähallitus s’engage à protéger le phoque sur les zones appartenant au gouvernement. Metsähallitus Parks & Wildlife Finland est responsable de la conservation et du suivi de la population. Diverses autorités, organisations de protection de la nature, chercheurs et plus d’une centaine de bénévoles participent à l’effort de conservation. Les mesures intenses prises ces dernières années ont apporté de bons résultats. En 2019 par exemple, 88 petits sont nés, ce qui constitue un nouveau record. Il faut pondérer cette bonne nouvelle en tenant compte de la mortalité importante chez le blanchon. Toutefois, la population croît progressivement.

Phoque annelé lac Saimaa 10

Les premières mesures de sauvegarde prises dès 1955

Les mesures concrètes pour protéger le phoque annelé de Saimaa ont commencé en 1955, lorsque le phoque a été protégé et sa chasse interdite par un décret. Les premières restrictions de pêche et de chasse dans les zones peuplées par le phoque annelé de Saimaa sont entrées en vigueur dans les années 1980. Aujourd’hui, le phoque annelé de Saimaa, ses tanières d’hiver et ses sites de réchauffement sont protégés par la loi sur la conservation de la nature.

Des restrictions de débarquement sur les côtes, ainsi que d’autres restrictions d’accès, ont été imposées dans les parcs nationaux et autres zones protégées. Les besoins des phoques sont pris en compte dans l’aménagement du territoire et l’utilisation d’engins de pêche dangereux pour les phoques a été limitée.

Phoque annelé lac Saimaa 11

Le suivi de la population du phoque marbré de Saimaa

Le suivi de la population permet d’évaluer l’efficacité des mesures de conservation prises et de réagir rapidement aux menaces potentielles. Les conditions de l’habitat de reproduction, le taux de natalité et les causes de mortalité sont contrôlés chaque année.

Les comptages de tanières sont essentiels pour surveiller la population de phoques annelés de Saimaa et mener des mesures de conservation. De nombreux bénévoles, le WWF Finlande et l’Université de Finlande orientale unissent leurs forces pour effectuer les comptages de tanières et, lors des hivers peu enneigés, pelleter des congères artificielles pour trouver des tanières de phoques.

Phoque annelé lac Saimaa 30

Un plan de régulation des cours d’eau en hiver pour Saimaa a été élaboré en coopération avec le ministère de l’Agriculture et des Forêts. Ce plan, qui fait partie des règles de rejet du lac Saimaa, tient compte de la reproduction des phoques.

Aujourd’hui, le phoque annelé de Saimaa étend son aire de répartition et revient dans certaines parties du lac Saimaa où il avait disparu, notamment à Haapaselkä (Joroinen et Rantasalmi) et à Puruvesi (Savonlinna et Kitee).

Phoque annelé lac Saimaa 13

Les projets de la Metsähallitus

Dans le cadre de l’étude sur l’identification photographique, la Metsähallitus poursuit le développement de l’identification des phoques individuels à l’aide de photographies. Elle doit élaborer de nouveaux instruments de suivi de la population qui seront nécessaires en raison du changement climatique. En effet, les inventaires des tanières de nidification pourraient ne plus être possibles à l’avenir en raison du réchauffement du printemps et de la perte de glace et de neige. Aujourd’hui, la quantité de nouveaux petits est évaluée en examinant les tanières à la fin du printemps, lorsque les phoques les ont quittées.

Le but de la Metsähallitus est d’examiner le génome du phoque annelé de Saimaa. En fonction des résultats, elle décidera s’il est nécessaire de transférer certains phoques dans le lac Saimaa, afin de faciliter le flux génétique entre les zones de reproduction des phoques de Saimaa. L’objectif n’est pas de déplacer les phoques vers de nouvelles zones, mais plutôt de les maintenir dans leur habitat actuel.

Phoque annelé lac Saimaa 7

Pour s’adapter au changement climatique, la Metsähallitus testera différentes structures de nids artificiels pouvant accueillir les phoques lorsqu’il y a peu ou pas de neige en hiver.

Les travaux de recherche pour le développement de pièges à poissons sans danger pour les phoques sont poursuivis. Le contrôle des restrictions de pêche en collaboration avec les propriétaires de zones aquatiques doit encore être perfectionné.

Le budget total du projet est de 7,1 millions d’euros, dont 5,3 millions proviennent de l’UE. Le projet est également financé par le ministère de l’Environnement, le conseil régional de Carélie du Sud, la fondation Nestori et la fondation Raija et Ossi Tuuliainen. Pour l’instant, il est prévu de mener ce projet de 2020 à 2025. Sa reconduction sera naturellement discutée à son échéance.

Phoque annelé lac Saimaa 15

© Vastavalo / Teuvo Juvonen

Longue vie au phoque annelé du lac Saimaa !

Phoque annelé lac Saimaa 17

Phoque annelé lac Saimaa 19

Phoque annelé lac Saimaa 20

Newsletter Animaux Marins

Cet article comporte 2 commentaires
  1. Eh oui, tous les animaux ! C’est le principe des Animaux Marins. Je trouve ce phoque magnifique, c’est pourquoi il inaugure la page « Pinnipèdes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back To Top