skip to Main Content
Un Requin Blanc Pourchassé Par Un Banc De Thons

Un requin blanc pourchassé par un banc de thons

Un grand requin blanc pourchassé par un banc de thons, vous avez bien lu ! La multiplication des drones permet de capturer des images inédites et toujours plus surprenantes du monde animalier. L’avantage de ces prises de vue à distance est qu’elle n’influe pas sur le comportement des animaux, dès lors que l’appareil est suffisamment éloigné. C’est le cas pour cette courte vidéo filmée au large du Mexique, dans l’océan Pacifique.

L’histoire d’un banc de thons dans le Pacifique…

La scène du grand requin blanc poursuivi par un banc de thons est filmée dans les alentours de l’île Guadalupe, à ne pas confondre avec la Guadeloupe dans le sud de la mer des Caraïbes. L’île Guadalupe est un territoire volcanique mexicain de l’Océan Pacifique. Il est situé à 252 kilomètres à l’ouest des côtes de la péninsule de la Basse-Californie, ce qui en fait le point le plus à l’ouest du territoire mexicain.

Pourquoi venir se frotter à son prédateur ?

Sur les images, on voit très distinctement un banc de thons suivre en ordre dispersé un grand requin blanc qui nage tout droit, à son allure de croisière. Le banc de thons n’est pas du tout resserré comme on a l’habitude de le voir, mais tous nagent bien dans la même direction, à la poursuite du grand requin blanc.

On voit deux individus se détacher successivement du groupe pour venir se frotter à la nageoire caudale du grand blanc, puis réintégrer le banc de thons. Le squale poursuit sa route, comme si de rien n’était. Les thons le suivent encore de loin, puis changent de cap.

 

 

Les thons ne semblent pas inquiets à l’idée de suivre un animal qui est d’habitude leur prédateur. Les grands requins blancs adoptent en effet un régime assez diversifié, dans lequel le thon figure souvent en bonne place.

D’après les spécialistes qui ont observé ces images, le requin était déjà repu et son attitude a laissé penser au banc de thons qu’il n’était pas en chasse. Ils auraient vu là une aubaine pour se faire un massage et se débarrasser de parasites qu’ils avaient sur la peau.

En effet, la peau des requins est fort abrasive et agit comme du papier de verre. Elle est tellement rugueuse qu’elle arrive même à user les dents des orques hauturières qui sont des spécialistes de la chasse au requin qu’elles intègrent régulièrement à leur menu.

Banc de thon île Guadalupe

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top