skip to Main Content
Migaloo La Baleine Blanche Est De Retour En Australie

Migaloo la baleine blanche est de retour en Australie

Migaloo, la baleine blanche préférée des Australiens, a été aperçue mi-juin, pour la première fois cette saison, au large de la côte Sud de la Nouvelle-Galles du Sud. Elle se dirige vers le nord pour sa migration annuelle, de l’Antarctique vers le Queensland. Poursuivant sa route habituelle, la baleine blanche devrait passer à Sydney, puis à Byron Bay.

Côte est AustralieMigaloo, baleine blanche superstar

Les Australiens de la côte Est espèrent apercevoir Migaloo, mais ils connaissent les lois très sévères en matière de protection animale qui s’appliquent à ce rorqual à bosse exceptionnel. Face à la célébrité de la baleine albinos, la législation du Queensland et du Commonwealth a durci les conditions d’observation : les navires peuvent être condamnés à une amende de 16 500 dollars s’ils s’approchent à moins de 500 mètres de la baleine blanche de 15 mètres de long et de 40 tonnes.

Les membres du fan club de la baleine blanche ont tout intérêt à s’équiper de jumelles pour apercevoir leur star préférée longer leurs côtes.

Qui est Migaloo, la baleine à bosse albinos ?

Breach baleine blancheMigaloo a été repéré pour la première fois en 1991 en passant par Byron Bay. Elle fut la première baleine blanche à être étudiée par des chercheurs, ce qui permit d’évaluer son âge entre 3 et 5 ans à cette époque.

Migaloo est aussi appelé « baleine blanche » ou « copain blanc ». « Migaloo » est emprunté à plusieurs langues autochtones. Il est traduit en anglais par « white fella » ; fella ou fellow, c’est le pote pour un homme. Ce surnom a une connotation très affective.

En octobre 2004, des chercheurs du Centre de recherche sur les baleines de l’Université de Southern Cross ont pu prélever des échantillons de peau de Migaloo lorsqu’il a fait une brèche*, laissant des fragments dans l’eau. Ceux-ci ont été collectés pour analyser son ADN par le Centre de recherche sur les baleines à bosse.

*Les anglophones utilisent de terme de « breach » lorsque la baleine saute hors de l’eau. Lorsqu’elle retombe en faisant un plat, elle perd des particules de peaux mortes que les chercheurs ramassent à l’épuisette et analysent ensuite en laboratoire. 

Ces échantillons ont permis de confirmer que Migaloo est un mâle, dont on pense qu’il est né en 1986. Une empreinte génétique de Migaloo a également été conservée et fichée, permettant aux chercheurs de vérifier la parenté de Migaloo avec les autres baleines dont ils avaient des échantillons. Un baleineau nommé Migaloo Junior est évoqué, mais il existe peu d’information confirmant son existence et sa parenté avec Migaloo.

 

Migaloo la baleine blanche

 

À l’avenir, grâce à l’empreinte génétique, les chercheurs pourront déterminer si Migaloo est le père d’un nouveau baleineau dont ils collecteraient un échantillon de peau.

« Il est maintenant bel et bien adulte et pleinement développé. Il a atteint sa maturité sociale et physique », a déclaré l’année dernière le docteur Wally Franklin, chercheur associé à l’université de Southern Cross et directeur fondateur du projet Oceania. Il ajoute que Migaloo a maintenant environ 35 ans. « Il ne semble pas avoir eu de problèmes avec les prédateurs et peut vivre jusqu’à 100 ans, ce qui est l’espérance de vie généralement admise pour une baleine à bosse ».

Le docteur Franklin a déclaré que les observations de Migaloo qui ont eu lieu « à peu près chaque année de sa vie » sont extrêmement précieuses pour étudier la période de la migration des baleines à bosse sur la côte Est de l’Australie.

Brèche baleine blancheIl existe aujourd’hui au moins trois autres baleines à bosse albinos entièrement blanches répertoriées dans le monde : Bahloo, Willow et Migaloo Junior.

L’année dernière, la santé de Migaloo a suscité des inquiétudes lorsqu’il a été repéré en direction du sud, à la fin du mois de juillet. Sa peau a semblé décolorée et la baleine blanche apparaissait amaigrie.

Bien que le docteur Franklin ait déclaré que les parasites qui vivent sur les baleines à bosse sont tout à fait naturels, lorsque la baleine ne peut pas se déplacer à sa vitesse normale, ils ne sont pas éliminés et peuvent provoquer une décoloration, ce qui peut également indiquer que l’animal n’est pas en bonne santé.

Cette année, Migaloo est apparu en pleine forme, ce qui a rassuré les chercheurs, ainsi que ses admirateurs.

Le temps de la migration des baleines à bosse en Australie

Cette année, la saison d’observation des baleines devrait durer jusqu’en novembre. Jusqu’à 30 000 baleines à bosse feront le voyage de 10 000 kilomètres vers le nord, de l’Antarctique aux eaux subtropicales, où elles s’accouplent et mettent bas.

Le moment exact de la migration dépend de la température de l’eau, de la glace de mer, des prédateurs et de la disponibilité de la nourriture.

Cette année, on estime que Migaloo a commencé sa migration vers le nord en avril et qu’il est apparu plus tôt que d’habitude au large de la côte Est. Il est normalement repéré vers juillet ou août. Il a ensuite tendance à retourner en direction du sud entre septembre et octobre.

 

 

Quels sont les meilleurs endroits pour repérer la baleine blanche ?

Si vous espérez voir un jour Migaloo tandis qu’il longe la côte Est de l’Australie, il vous reste 70 ans pour le faire si l’on tient compte de son espérance de vie !

Migaloo peut être observé le long de la côte est, entre mai et novembre. Les baleines à bosse croisent vers le nord jusqu’à la Grande Barrière de Corail et le Kimberley (région septentrionale de l’Australie), tandis que les orques sont souvent observées au large de la côte Sud de l’Australie occidentale.

Vous pouvez également apercevoir des baleines franches australes se dirigeant vers les eaux de reproduction au large de l’Australie du Sud et de l’État de Victoria.

Voici les meilleurs endroits d’Australie pour observer les autres baleines

– La Tasmanie

De mai à juillet et de septembre à décembre, Great Oyster Bay au large de la péninsule de Freycinet, Frederick Henry Bay et le Mercury Passage au large de l’île Maria sont des endroits exceptionnels pour observer les baleines.

– Australie occidentale

Entre juin et novembre, Flinders Bay, Geographe Bay à Dunsborough, Bremer Bay et Broome sont des lieux réputés pour l’observation des baleines. Le récif de Ningaloo, à Exmouth, est également le lieu où l’on observe le plus grand nombre de baleines à bosse de l’hémisphère sud.

– Nouvelle Galles du Sud

De mai à fin novembre, Byron Bay, Eden, Merimbula, les Shoalhaven Heads, le phare de Crookhaven Heads, Jervis Bay et Penguin Head à Culburra Beach offrent de superbes perspectives pour l’observation des baleines. Les habitants de Sydney qui empruntent la piste côtière de Bondi to Coogee aperçoivent aussi souvent des baleines en juin et en septembre.

– L’Australie du Sud

Victor Harbor et la côte déchiquetée de Ceduna sont des lieux privilégiés pour l’observation des baleines de juin à septembre.

– Queensland

Le point chaud de l’observation des baleines dans le Queensland est Hervey Bay, où les baleines sont repérées entre mai et novembre. La Sunshine Coast et les îles Whitsunday sont également réputées pour leurs rencontres avec les baleines.

 

Baleine albinos Migaloo

 

Vous pouvez retrouver une bande sonore datant du 16 juin 2020 et d’une durée de 3’12". Il s’agit d’une interview de scientifiques, le docteur Wally Franklin, Oceania Project and Southern Cross University et le docteur Vanessa Pirotta, Macquarie University, disponible sur le site de la radio australienne ABC.

Elle est accompagnée du chant de Migaloo « en personne » !

 

Saut baleine blanche

 

Si vous vous rendez dans ces régions et rencontrez la fameuse baleine blanche Migaloo, racontez-nous votre aventure et faites-nous partager les photos et vidéos de tous les fabuleux animaux que vous aurez pu observer !

 

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top