skip to Main Content
Un Manchot Jaune Photographié Pour La Première Fois Au Monde !

Un manchot jaune photographié pour la première fois au monde !

Photo de couverture de l’article © Yves Adams

Le photographe belge Yves Adams faisait partie d’une expédition de deux mois dans l’Atlantique Sud lorsqu’il a rencontré un animal que ni lui ni personne n’avait jamais vu auparavant : un manchot de couleur jaune parmi une colonie de 120 000 manchots royaux !

Manchot jaune Géorgie

© Yves Adams

Le manchot jaune de Géorgie du Sud, l’île, pas l’État !

Attention de ne pas confondre le sud de l’État de Géorgie aux États-Unis (juste au nord de la Floride) et la Géorgie du Sud, une île du Royaume-Uni située dans le sud de l’océan Atlantique, dans le territoire d’outre-mer de la Géorgie du Sud et les îles Sandwich du Sud. Nommée en anglais South Georgia Island et Isla San Pedro en espagnol, sa superficie est de près de 4 000 km².

Le climat de l’île est subpolaire océanique, avec la présence de forts vents d’ouest, les cinquantièmes hurlants, qui soufflent tout au long de l’année, interrompus par de courtes périodes d’accalmie. L’immense majorité des précipitations se présente sous forme de neige.

Carte Géorgie du Sud

Le tweet d’Yves Adams

Le tweet d’Yves Adams a fait le tour du monde. Il commence par cette phrase : « Winning nature’s lottery with seeing the most beautiful King penguin and being able to take pictures! ». « Gagner à la loterie de la nature en voyant le plus beau manchot royal et en pouvant prendre des photos ».

Il a effectivement gagné au loto de la nature en étant le premier au monde à photographier un manchot royal jaune. Il faut dire que les chances qu’un tel manchot existe sont faibles et la probabilité de le rencontrer au milieu de près d’un million de manchots royaux qui vivent en Géorgie du Sud, encore plus mince.

Tweet Yves Adams

Le manchot jaune au milieu de milliers d’autres manchots, d’otaries et d’éléphants de mer

L’oiseau rare a été repéré alors qu’Adams et son équipage déchargeaient du matériel de sécurité et de la nourriture sur la plaine de Salisbury. La chance lui a ensuite souri.

« Alors que nous déballions nos canots pneumatiques après avoir débarqué sur une plage isolée de l’île de Géorgie du Sud, ce manchot royal atteint de leucisme s’est dirigé droit vers nous au milieu d’un chaos constitué d’éléphants de mer, d’otaries à fourrure de l’Antarctique, et de milliers d’autres manchots royaux », écrit Adams.

Manchot jaune Atlantique

© Yves Adams

Le photographe a eu la chance que le manchot aux couleurs si originales s’approche volontairement pour poser pour lui ! Il aurait été impossible de le remarquer s’il était resté dans la foule d’animaux qui se pressaient sur la plage.

Yves Adams, photographe du manchot jaune

Le photographe animalier belge Yves Adams

Le leucisme, anomalie congénitale déjà observée chez d’autres animaux

L’étrange couleur jaune est due à un trouble de la pigmentation appelé leucisme. Comme chez les animaux albinos, il s’agit d’une anomalie congénitale due à un manque de pigmentation de la peau et des yeux, qui se traduit par une couleur jaune. Les cellules de l’oiseau ne créent pas de mélanine.

Le phénomène est connu chez d’autres animaux, comme par exemple chez les orques Tl’uk et Frosty.

Les photos d’Adams montrent l’oiseau de couleur crème et jaune nageant sur le ventre et se dandinant sur le rivage à côté de ses homologues en noir et blanc.

Alors qu’Adams a photographié l’oiseau en décembre 2019, il lui a fallu plus d’un an pour publier les photos en raison des exigences de son expédition. Il était venu sur l’île pour photographier une colonie de 120 000 manchots royaux et a rapidement repéré le plumage de l’oiseau jaune.

« J’ai pris des milliers de photos pendant cette période, d’autant plus qu’il ne faisait jamais nuit en Antarctique au moment où nous y étions », a-t-il déclaré.

Après avoir trié tous ses clichés, Adams a partagé les meilleures photos de son expédition, y compris ses photos du manchot jaune.

Manchots Géorgie du Sud

Un animal unique ?

On pense que cet oiseau unique est le premier manchot royal jaune et blanc jamais rencontré.

Des manchots blancs ont déjà été repérés par le passé, dont l’un dans l’archipel des Galapagos, l’autre, un manchot à jugulaire (chinstrap penguin), dans les îles Shetlands. Dans les deux cas, il s’agissait également de leucisme et non d’animaux albinos. Leur état serait dû à une mutation génétique qui dilue le pigment des plumes.

Le zoologiste de l’université Massey en Nouvelle Zélande Daniel Thomas explique ce phénomène : « Les manchots utilisent le pigment jaune pour attirer des compagnons et nous soupçonnons fortement que la molécule jaune est synthétisée en interne. Celle-ci est distincte des cinq catégories connues de pigmentation du plumage aviaire et représente une nouvelle et sixième classe de pigment de plumes ».

Découvrez la faune de la Géorgie du Sud

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top